Blazers

Preview Blazers – Jazz : Portland reçoit des Mormons très en forme au Moda Center

Blazers lillard mccollum
Source image : NBA League Pass

Énorme confrontation à 3 heures du matin entre Portland et le Jazz. Duel de Conférence Ouest avec l’actuel cinquième qui reçoit le dixième en pleine bourre. Les Blazers veulent enchaîner avec une troisième win d’affilée tandis que la franchise de l’Utah en est déjà à huit de suite. Choc de la Division Nord-Ouest, l’Oregon est prêt à vibrer cette nuit.

Les Blazers restent donc sur deux victoires. La première a été obtenue vendredi à domicile face aux Hornets. Une win en prolongation sur la tête de Kemba Walker et ses hommes, malgré un nouveau carton du meneur de Charlotte (40 points). En face, le trio formé par Lillard, McCollum et Nurkic a fait parler de lui avec 64 points à eux trois. Le pivot bosnien a également capté 14 rebonds, tandis que Dame a fait son taf à la passe avec 8 caviars. Samedi, les Blazers, alors en déplacement chez Sacto, se sont logiquement imposés (118-100). Dame a réalisé un nouveau carton avec 50 points à 16/26 au tir dont un excellent 8/13 du centre-ville. Ces deux victoires consécutives ont permis aux hommes de Terry Stotts de passer cinquième de la Conférence Ouest, à la place du Thunder. Même si OKC bat Memphis cette nuit, les Blazers ont l’opportunité de rester cinquième en battant Utah. Avec 16 victoires pour 10 défaites à domicile cette saison, Damian Lillard devra sortir un gros match, à moins que ce ne soit C.J. McCollum qui décide de briller ce soir. Sa dernière grosse perf’ remonte à il y a tout juste dix jours, au 1er février contre les Bulls. Ce soir-là, il avait tout comme Dame inscrit 50 points. C’était déjà à domicile. Alors pourquoi pas un nouveau bon gros steak de Cijay ce soir, quand on sait qu’il adore lâcher des stats de mammouth au Moda Center. Dans tous les cas, Lillard est en forme, et les Blazers auront besoin de leurs guards au max pour espérer s’imposer face à Utah.

Car, en face, le Jazz déroule et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Les hommes de Quin Snyder ne sont certes « que » dixièmes de Conférence Ouest, mais tout se tient tellement dans un mouchoir de poche que, quand on mate les équipes plus haut et la forme actuelle d’Utah, on se dit qu’ils arriveront à choper les Playoffs. Sur les huit derniers matchs, huit victoires. La franchise de Salt Lake City reste sur 9 victoires en 10 matchs. Costaud. Mieux, ils ont battu des équipes potentiellement playoffables, voire des concurrents directs : on peut noter des succès contre les Pistons, les Raptors, les Warriors, les Spurs mais plus important encore, les Pelicans, actuellement huitièmes à l’Ouest, juste devant le Jazz. Ils pourront compter ce soir sur un cinq majeur bien efficace et au scoring souvent réparti, bien que le backcourt Mitchell – Rubio aime scorer (40 points pour Donovan « Dynamite » Mitchell face aux Suns, 34 points pour Ricky Rubio contre les Spurs). Mais Portland reste l’une des dix meilleures défenses de la Ligue, et parfois les guards du Jazz peuvent passer à travers (6 points pour Rubio face aux Hornets, 9 pour Mitchell face à Memphis). Si ce soir, Lillard et McCollum commencent à mettre dedans, l’Espagnol et le rookie devront répondre aux assauts adverses. Toutefois, Joe Ingles et Derrick Favors semble clairement plus à l’aise avec le scoring que ne le sont Al-Farouq Aminu et Maurice Harkless. On notera également un beau duel européen à l’intérieur de la raquette entre Nurkic et Gobert, bien que le match ne devrait pas se jouer dans ce secteur de jeu. Restant sur 11 victoires pour 19 défaites à l’extérieur, le Jazz devra soigner cette stat s’il veut poursuivre sa série de wins et enchaîner sur les Spurs à domicile de la meilleure des manières, pour aller chercher une dixième victoire de suite. Pour l’instant, objectif 9, victoire au Moda Center oblige.

Opposition de guards entre deux des meilleurs backcourts de la Conférence Ouest actuellement. On attend du spectacle à Portland dans une salle qui sait répondre présent, vibrer et ne faire qu’un quand les joueurs commencent à retourner le filet. Rendez-vous à 3 heures !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top