Rockets

Brandan Wright rejoint les Rockets : il manquait un peu d’envergure, on ajoute un albatros

Brandan Wright
Source image : YouTube

Les Rockets avaient affirmé qu’ils ne toucheraient à rien pendant la trade deadline, ils ont tenu leur parole. Par contre, un petit ajout de dernière minute ne fait jamais de mal, et c’est Brandan Wright qui s’en est chargé.

L’intérieur, qui évoluait aux Grizzlies dernièrement, ne jouait quasiment plus. Présent dans l’effectif de J.B. Bickerstaff mais coincé sur le banc, Wright devait observer l’équipe de Memphis sombrer dans la Conférence Ouest sans pouvoir contribuer à quoi que ce soit de concret. Une difficile réalité pour le vétéran, qui a heureusement eu droit à un coup de pouce des dieux du basket. En effet, Brandan a été remercié par les Grizzlies dans la nuit de vendredi, et quand on pensait qu’il aurait un poil de temps pour évaluer ses options, ce sont les Rockets qui ont mis le grappin sur le vétéran. Pas la plus cheum des idées, le secteur intérieur de Houston reste assez léger malgré les lourdes performances des cadres, et on n’est jamais à l’abris d’un pépin physique de Nene ou Clint Capela. Pour veiller à cela, monter en puissance jusqu’à la fin de saison et apporter un ancien qui a connu beaucoup de joutes printanières, les Rockets ont donc misé sur Brandan Wright, qui intégrera l’effectif dans les heures à venir. C’est ESPN qui a immédiatement rapporté l’info, disons que ça n’a pas traîné dans le bureau de Daryl Morey.

Le boss de la franchise texane ne voulait pas modifier drastiquement son effectif. Hormis quelques petits bruits entourant Ryan Anderson, une habitude, pas de quoi changer un groupe qui quand il est en forme roule sur quasiment toute la concurrence. Ainsi, c’est un vétéran qui a été ajouté à la bande de James Harden, et nul ne doute que Wright pourra rapidement avoir un impact chez les Rockets. Athlétique, valeureux, Brandan est un col-bleu qui acceptera de faire le sale boulot si besoin, imposera ses immenses bras pour tout contrer à l’arceau, et galopera avec joie dans l’attaque de Mike D’Antoni. Le profil parfait donc, en attendant de voir quelles minutes obtiendra-t-il. Car pour le moment, on a davantage droit à un move par sécurité qu’à un move par nécessité. Mais ça, l’ami BW, il en a rien à faire.

Délivrance pour Brandan Wright ! Passer de Memphis à Houston, chacun son kiff, mais il y a moyen que le basket dure un peu plus longtemps cette saison pour une franchise en comparaison avec l’autre…

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Madallos

    13 février 2018 à 10 h 35 min at 10 h 35 min

    Houston régale une fois de plus… Cette année ils ont vraiment tout pour remporter le titre.. Cet été en signant Chris Paul ils ont certainement signé le joueur avec le plus gros QI basket qui s’est parfaitement adapté alors que Harden sortait d’une saison incroyable, au poste de meneur. Ensuite en rajoutant Johnson et Wright, ils ajoutent de l’exp importante pour les playofffs. Ils ont vraiment la un effectif calibré avec une énorme diversité offensive. Pas mals de mecs peuvent sortir leur matchs, harden et cp3 en premier lieu certes, mais tu rajoutes les points de gordon, capela, anderson quand il veut, ariza, nene, maintenant johnson… vraiment solide

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top