Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : neuf matchs au programme et au moins dix fois plus d’options

Nike

Fermeture des decks à 21 heures. Si vous ne voulez pas passer un dimanche pourri, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Source image : Nike

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et neuf matchs au programme. A vos decks, let’s go.

Rappel : clôture des decks à 21 heures en raison de l’heure avancée du premier match de la soirée, alors pas de bêtise les copains et les copines !

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Joel Embiid et Ben Simmons (à Indianapolis) : ça joue à mille à l’heure et les vannes sont ouvertes en défense, le contexte idéal pour poser un fat game.

Victor Oladipo (contre les Sixers) : il a mérité le droit de repasser parmi les premiums grâce à sa performance d’hier soir face aux Hornets. Il ne dépend que de lui d’y rester.

Andre Drummond et Blake Griffin (contre le Heat) : autant s’y habituer tout de suite parce que les deux lascars vont faire pas mal de victimes ces prochains mois. A commencer par ce soir, surtout si Hassan Whiteside est bien absent.

Bradley Beal (à Orlando) : parce qu’il mérite largement sa sélection au All-Star Game et qu’il le rappelle tous les soirs.

James Harden et Chris Paul (à Cleveland) : le premier a des points à marquer dans la course au MVP et devrait être particulièrement chaud. Le second ne devrait pas avoir trop de mal à se remettre dedans face à la défense d’IT.

LeBron James (contre les Rockets) : il veut aussi marquer des points pour rester dans la course au MVP, mais pour ça il lui faudra surtout la victoire. On attend un grand LeBron ce soir, pour changer.

Anthony Davis (à Minneapolis) : plus le choix, il doit cartonner tous les soirs.

Jimmy Butler et Karl-Anthony Towns (contre les Pelicans) : ils sont intestables en ce moment, pas de raison que ça s’arrête ce soir.

Kevin Durant et Stephen Curry (à Denver) : en back-to-back, avec l’altitude, mais ça reste les champions en titre.

Nikola Jokic et Jamal Murray (contre les Warriors) : le premier va mettre la misère à Zaza, le second est in the zone depuis peu.

# Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

DeAndre Jordan (contre les Bulls) : on vous répète pas la règle des pivots qui jouent face à Chicago.

Myles Turner (contre les Sixers) : pas la match-up la plus facile pour reprendre confiance mais le pivot a plus d’expérience NBA que Jojo.

Otto Porter Jr. et Markieff Morris (à Orlando) : la match-up s’y prête bien et ils sont les deux lieutenants de Bradley Beal en ce moment.

Clint Capela (à Cleveland) : le Suisse a encore franchi un palier cette saison, c’est pas Tristan Thompson qui va lui faire peur.

Donovan Mitchell (à San Antonio) : on a presque hésité à le mettre encore un cran au-dessus. Puis on s’est rappelé qu’il jouait en back-to-back… contre les Spurs.

LaMarcus Aldridge (contre le Jazz) : un peu moins solide depuis quelques matchs, d’autant que ce soir en face il y a Rudy pour protéger l’arceau.

Jrue Holiday (à Minneapolis) : c’est moins facile de faire des passes sans Boogie, mais heureusement il y a encore AD.

Draymond Green et Klay Thompson (à Denver) : ils sont plutôt en forme en ce moment, ça peut taper les 40 easy.

Gary Harris (contre les Warriors) : généralement ça marque des points à des pourcentages pas trop dégueux.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Zach LaVine (à Los Angeles, Clippers) : ça respire pas encore la sérénité mais on est sur la bonne voie.

Lou Williams, Danilo Gallinari et Tobias Harris (contre les Bulls) : on va voir comment tout ce petit monde parvient à cohabiter.

Dario Saric et J.J. Redick (à Indianapolis) : il restera plus que de simples miettes à se partager ce soir, à eux d’en profiter.

Goran Dragic (à Detroit) : sa sélection au All-Star Game ne lui réussit pas mais on sait qu’il peut sortir le mode dragon à tout moment.

Elfrid Payton et Evan Fournier (contre les Wizards) : il n’y a plus qu’eux pour limiter la casse au Magic.

Isaiah Thomas (contre les Rockets) : il serait bien inspirer de balancer son plus gros match contre Houston. A tenter !

Rudy Gobert (à San Antonio) : il a toujours une revanche à prendre contre Pau Gasol.

Dejounte Murray et Pau Gasol (contre le Jazz) : pour se faire un petit kiff et tenter un coup que les autres n’oseront pas.

Harrison Barnes et Dennis Smith Jr. (à Sacramento) : c’est bien parce que ce sont les Kings en face.

De’Aaron Fox, Buddy Hield et Willy Cauley-Stein (contre les Mavericks) : c’est bien parce que c’est Dallas en face.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Kriss Dunn et Lauri Markkanen : ce n’est qu’un rookie mais il manque déjà terriblement aux Bulls.

Austin Rivers et Patrick Beverley : ça fera plus de temps de jeu pour le jeune Milos.

Hassan Whiteside : sorti en cours de match hier soir, ça sent pas bon en back-to-back.

Reggie Jackson : de toute façon c’est Ish Smith le titulaire aux Pistons maintenant.

John Wall : pour ceux qui ne sont pas bien réveillés.

Aaron Gordon et Nikola Vucevic : le premier réfléchit à des idées originales pour le Slam Dunk Contest.

Eric Gordon et Trevor Ariza : incertains pour ce soir, il vaut mieux viser ailleurs.

Kevin Love : pour vérifier si vous suivez.

Rodney Hood et Thabo Sefolosha : plus la peine de le préciser, go Donovan !

Rudy Gay et Kawhi Leonard : reviens Caouaille !

DeMarcus Cousins : on peut pas dire que c’était une blague ?

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top