Timberwolves

Fallait pas fâcher Karl-Anthony Towns : 30 points, 14 rebonds, 5 passes et 5 contres pour chaton

Peut-être fallait-il simplement l’allumer un bon coup sur Instagram. Après une défaite frustrante contre Philadelphie, Karl-Anthony Towns a activé le beast mode et s’est essuyé les pompes sur Sacramento.

C’est qu’il a un égo, et un esprit de compétiteur féroce. On le connaît souriant, tchatcheur, toujours prêt à répondre aux questions d’autrui, mais est-ce que cela fait de KAT quelqu’un… de soft ? Non. Simplement, entre cette attitude aussi naturelle que plaisante et des soucis défensifs qui commencent à gentiment lui courir quotidiennement après, il fallait que le vase déborde. Qu’une défaite tape sur le mauvais bouton, qu’une mixtape le gave, et qu’il rappelle à quelques uns ce que cela donne quand il passe au level supérieur. Ce mardi, Joel Embiid avait fait la totale à Towns, ce dernier y ajoutant même le point d’exclamation sur les réseaux sociaux. Le genre de provocation qui peut vite chauffer la cafetière de certains, et le pivot des Wolves avait justement senti sa température monter en coulisses. Il n’avait pas 36 000 solutions, le garçon. Soit il pouvait répondre derrière son téléphone en allant taper dans les genoux du Process comme d’autres l’ont fait avant lui, soit il pouvait se frotter l’épaule droite avec la main gauche et se défouler sur l’équipe suivante. Avec justesse, KAT a opté pour la seconde option, et ce sont les Kings qui se sont malheureusement retrouvés sur la voie du chaton enragé.

Skal Labissiere, Willie Cauley-Stein, Kosta Koufos, Zach Randolph. Ou, comme dirait Karl-Anthony aujourd’hui, entrée, plat, fromage et dessert. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant de voir le phénomène à l’oeuvre, la raquette de Sacramento tendant la joue droite pour se faire gentiment gifler avec fermeté. Un premier quart en mode mammouth, une défense agréablement active et intelligente, c’était la soirée de tous les miracles puisque même Tom Thibodeau faisait tourner son effectif (!) avec 11 joueurs utilisés sur la soirée. Bon, certes, Thibs y allait mollo sur les updates puisqu’il n’offrait que quelques micro-minutes à certains, mais c’était forcément plaisant de voir cela après la déception du dernier match contre Philadelphie. Une victoire face aux Kings ? Pas de quoi en faire un sachet de croquettes, mais KAT avait de fortes envies de ronron et l’équipe de Dave Joerger servait malheureusement de pelote de laine. Vous nous dites s’il y a trop de références félines, hein. Bref. On préfère terminer sur la note suivante, qui nous vient justement de l’intérieur du Minnesota et qui résume assez bien sa performance : “Je suis venu en tant qu’assassin ce soir, pas en tant que basketteur”. Et assassinat il y a bien eu.

30 points, 14 rebonds, 5 passes, 5 contres, 11/16 au tir, 1 interception, 2/4 du parking et le tout en 35 minutes. Doit-on remercier Embiid pour avoir donné la fessée à Towns ? Peut-être bien, car cela fait plaisir de voir le garçon se faire violence. Maintenant, comme d’hab : à confirmer.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top