Kings

Lonzo Ball vs De’Aaron Fox, acte I : premier duel NBA entre deux meneurs rookies qui adorent se détester

Lonzo Ball De'Aaron Fox

“Comme on se retrouve !”

Source image : Montage via YouTube

L’heure est enfin venue pour Lonzo Ball et De’Aaron Fox de s’affronter sur un parquet NBA. Cette fois, le fils de LaVar n’aura aucune excuse pour manquer ce duel tant attendu. Rendez-vous à 4 heures 30 du matin à Sacramento pour l’échange des premières roquettes.

Le contexte est déjà bien établi, mais reposons tout à plat pour ceux qui débarquent. Reconnus comme deux des meilleurs point guards de leur génération, les deux adversaires du jour ont souvent été comparés lors de leur saison universitaire. Zo avait remporté le premier volet en venant gagner à Kentucky le 3 décembre 2016 en pleine saison régulière. Puis, le renard avait pris sa revanche en éliminant UCLA de la March Madness au terme d’un gros match individuel avec 39 points au compteur. De’Aaron Fox avait alors expliqué qu’il avait réalisé cet exploit pour faire taire LaVar Ball. Le décor était planté avant la Draft du mois de juin où les Lakers sélectionnaient en deuxième position l’aîné de la famille Ball plutôt que DAF, récupéré par les Kings en cinquième choix. Même état, même division et donc quatre affrontements par saison minimum, si ce n’est plus lorsque les deux franchises concernées seront redevenues respectables à l’Ouest. Mais avant la saison régulière, il y a la Summer League et l’on attendait beaucoup de la rencontre entre les deux meilleurs ennemis. Sauf que celle-ci sera tronquée par un forfait de Lonzo, pourtant nommé MVP de la compétition. Vraie blessure pour certains, crise de panique pour d’autre. Toujours est-il que ce soir, les deux meneurs devraient bien être présents pour un premier duel prometteur sur les planches de la Grande Ligue.

La date était évidemment entourée en rouge écarlate sur le calendrier des deux rookies et ce sera évidemment la principale attraction de ce Kings – Lakers peu signifiant pour le classement de la Conférence Ouest même si les Angelinos ont intégré le top 8 grâce à leur victoire face aux Bulls la nuit dernière – tu parles d’un exploit. D’un côté, Lonzo Ball en est déjà à son deuxième triple-double chez les grands et bat des records de précocité en la matière même si ses pourcentages au tir sont sans cesse pointés du doigt pour le faire redescendre de son nuage. A l’inverse, le Fox n’est pas encore un titulaire indiscutable dans son roster et profite des blessures de certains pour engranger de l’expérience dans le cinq majeur dès qu’il en a l’occasion. Ce soir, il sortira probablement du banc même s’il n’est qu’à 1,3 points de moyenne du meilleur scoreur de son équipe avec un temps de jeu de 26 minutes. Il est un peu plus fiable au tir que son vis-à-vis même s’il est également loin d’être une référence en la matière. Au moins, son geste est propre et il ne vendange pas sur la ligne des lancers-francs. Vous l’aurez compris, l’opposition est totale entre un meneur plus gestionnaire et plus polyvalent et un point guard davantage porté sur le scoring. Une chose est sûre, avec tout le blabla qui entoure cette rencontre, on devrait avoir droit à des contacts rugueux et une envie de bien faire qui explose le baromètre habituel. Ce duel pourrait devenir un classique d’ici quelques années et on sent le besoin de prendre le dessus dès le premier acte d’un côté comme de l’autre. Que le meilleur gagne, on se chargera de diffuser les highlights du vainqueur.

Il faut s’attendre à ce que ça parle pas mal – ou plutôt mal justement – dans les médias avant et surtout après la rencontre. Le grand gagnant du soir ne se privera probablement pas de lâcher un petit big-up à son adversaire ainsi qu’à toute sa famille.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top