Bulls

Allô Jupiter : Zach LaVine aurait apparemment une détente verticale encore plus élevée aujourd’hui

Zach LaVine
Source image : OregonLive

La rééducation de Zach LaVine a l’air de plutôt bien se passer. Bossant comme un damné pour revenir le plus tôt possible cette saison, le marsupial aurait apparemment une détente verticale sans élan plus élevée qu’à son arrivée en NBA…

On a déjà vu quelques cas dans son genre, et c’était fabuleux à observer sur le terrain. Dernier kangourou en date ? Jabari Parker, qui s’était explosé le genou lors de sa saison rookie, et mentionnait à tue-tête qu’il sautait encore plus haut qu’avant. Foutaises, susurrions-nous en attendant le retour de la pépite formée à Duke. Sauf qu’une fois revenu, Jabari était en effet encore plus athlétique en contre-attaque, se cognant la tête contre l’arceau à plusieurs reprises alors qu’il était passé sous le bistouri quelques mois auparavant. Dans un cas similaire, LaVine pourrait retrouver les terrains en touchant l’horloge des 24 avec son menton. Déjà plutôt bien aidé par la nature grâce à ses cannes sponsorisées par la Zone 51, Zach se régalait en posérisant du défenseur à volonté et en imposant aux arceaux de créer une association de protection globale en NBA. Transféré à Chicago cet été dans le cadre du départ de Jimmy Butler vers le Minnesota, le nouveau marsupial des Bulls a donc très bien attaqué sa rééducation depuis des mois et les résultats observés jusqu’ici sont… flippants.

Il n’y a pas encore de date fixe, concernant le retour de Zach LaVine sur les parquets cette saison. Il a progressé de façon constante cet été pendant sa rééducation, sans le moindre doute qu’il pourra retrouver les qualités athlétiques ayant défini son jeu jusqu’ici. Il y a quelques semaines de cela, les Bulls voulaient analyser ses progrès à l’instant T, en lui imposant quelques tests et exercices. Sa détente verticale sans élan a alors été mesurée encore plus haute que lors des tests effectués avant la Draft, selon une source interne à la Ligue.

Sachant que le phénomène avait fait le buzz avant la Draft avec quelques sauts à plus d’un mètre de détente avec élan, on pourrait se retrouver dans un univers type Space Jam cette saison lorsque LaVine sera en contre-attaque. Bien évidemment, il existe une différence notable entre détente sans élan et détente avec élan. Sauf que dans le pur aspect mental de sa rééducation, Zach coche des cases excitantes pour les fans de Chicago, bien plus rassurantes qu’un autre joueur des Bulls qui était passé par une galère aux genoux. Qui ne se souvient pas de Derrick Rose, nettement plus gêné par toutes ces emmerdes de rééduc, et qui était tout de même revenu moins explosif que par le passé. Au sommet en 2011, le MVP avait ensuite dû s’ajuster pour pratiquer un jeu plus proche du sol. D’un point de vue psychologique, on peut voir chez LaVine des débuts très prometteurs, en attendant la confirmation sur les parquets.

Et sachant que le bonhomme a chuchoté qu’il pourrait participer à nouveau au Dunk Contest, on préfère déjà prévenir le staff technique des Bulls : va falloir bien visser les arceaux du United Center cette saison.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top