Equipe de France

Les Bleus enchaînent pépère à Orléans : victoire 98/77 face à la Lituanie, on se chauffe tout doux

Evan Fournier, Equipe de France

Evan Fournier en patron, Axel Toupane pour la bonne surprise. Allez, next !

Source image : Twitter - @infosportplus

Après avoir enchainé une victoire face à la Tunisie et une défaite face à la Croatie à Pau, les Français squattaient cette fois-ci le parquet d’Orléans face à la Lituanie, forte de ses trois NBAers et de son immense expérience FIBA. Test validé, on a même quelques petiots qui se sont montré.

Jouer la Lituanie n’est jamais chose aisée. Pays de basket par excellence, ces Baltes pourraient nous envoyer une équipe de région qu’elle serait chiante à jouer quand même tant ces mecs-là puent le basket à des kilomètres à la ronde. Test parfait donc pour nos jeunes français, eux qui en sont encore aujourd’hui aux premiers questionnements concernant ce difficile Euro qui approche. Mais de questions il n’y aura pas eu ce soir, tant cette Équipe de France nous a montré de belles choses et tant elle nous a offert de belles promesses. Les garanties ? Vincent Collet possède en Nando De Colo et Evan Fournier un duo de leaders formidables capables de prendre le jeu à leur compte absolument quand ils le veulent. Autre belles confirmations ? Antoine Diot et Thomas Heurtel assurent sur les postes arrières, capables tous deux d’assurer scoring et distribution, alors qu’à l’intérieur Kevin Seraphin en a chié face à Jonas Valanciunas mais continue à marquer des points en vue de l’annonce du roster final de Vince.

Jonas Valanciunas qui aura d’ailleurs montré une nouvelle fois à quel point la NBA l’a raté en enchaînant les moves de mammouth à l’intérieur mais qui aura été l’un des seuls lituaniens en verve dans le Loiret. Côté français ? Les très bonnes surprises seront venues d’un Louis Labeyrie encore une fois bien saignant (mais moins qu’en demi-finale de Pro A, les vrais savent) mais surtout de la très bonne première sélection d’Axel Toupane. Récemment signé par le Zalgiris Kaunas, l’ailier ultra-athlétique a montré à ses futurs adversaires et à la France du basket que le désert au poste 3 n’était peut-être plus un problème. Une belle adresse de loin, une grosse activité à chaque seconde passée sur le parquets et voilà comment Axel est devenu ce soir l’une des raisons de sourire du staff et des supporters des Bleus.

A l’arrivée une victoire facile et la barre des cent points quasiment atteinte, c’est pas tous les jours que ça arrive, pas de blessure mais surtout des profils qui confirment et d’autres qui explosent. Prochain rendez-vous pour les Bleus mardi à… Kaunas, pour la revanche dans le nouveau fief d’Axel Toupane. D’ici-là soyez tranquille, la prépa suit son cours.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top