Celtics

Ray Allen glisse un tacle aux fans de Boston encore rancuniers : il est temps d’oublier l’ex de 3ème

Ray Allen

Je plaide non coupable des actes qui me sont reprochés.

Source : wfin.com

Le départ de Ray Allen pour le Heat en 2012 n’a toujours pas été avalé par une partie des fans de Boston, plus rageux que jamais. Ces derniers doivent bien comprendre que fouler les parquets NBA est un job à part entière, qui nécessite en quelque sorte des mutations. L’intéressé à tenu à fermer des bouches via les réseaux sociaux.

Tu te souviens de Kenza ? Ah, je l’aimais vraiment cette fille, jusqu’à ce qu’elle me lâche pour un autre, je m’en remets toujours pas. Stop Julien, c’était au collège et là t’es marié depuis 17 ans. Les fans de Boston doivent réellement faire le deuil de Ray Allen et remercier ce dernier pour les bons et loyaux services qu’il a rendu à la franchise entre 2007 et 2012. Le bourreau des Spurs en 2014 n’est toujours pas apprécié pour son soit disant coup de traître : les autres membres influents de l’équipe notamment Garnett et Rondo ne sont toujours pas disposés à repartir sur le bon pied avec Ray. Le 20 juillet, Jesus a fêté son 42ème anniversaire. Une page de fan de Boston lui a ainsi rendu hommage, cependant comme souvent sur les réseaux, les dérapages et autres injures se sont répandues plus vite que la peste au quatorzième siècle en Europe. Une nouvelle fois agacé par ces propos injustifiés, Allen a tenu à répondre aux fans.

ray_allen_celtics_get_over_it

“Vous devez tourner la page !!! Où étiez-vous quand l’équipe essayait de me trader. C’est du business, nous allons là où on doit aller, comme vous faîtes avec vos emplois !!! Je serai toujours un Celtic peu importe ce que vous dites. Tournez la page !!!”

Il est temps de se réveiller et d’arrêter les gamineries. Ray Allen a été mis au ban d’une équipe pour laquelle il a sué à grandes gouttes, jusqu’au titre de 2008. Les abrutis devant leurs écrans devraient modérer et adapter leurs discours puisque ce dernier prend des proportions plus qu’exagérés. Savoir prendre du recul, réfléchir intelligemment et mettre son seum de côté, voilà ce que chaque fan haineux devrait faire à propos de cette histoire. Ray Allen a fait vibrer le TD Garden et ses fans pendant cinq saisons, avec près de 16,7 points, 43052 shoots à 3 points, des tirs cluchs au possible ou encore 51 points lors du Game 6 du premier tour contre les Bulls en 2009. Monsieur Filoche a fait partie intégrante du succès et rayonnement de l’équipe championne en 2008. L’arrière en a marre, à très juste titre d’être traité de lâche ou traître, notamment quand l’ont sait que la franchise avait essayé de le trader contre Kevin Martin en 2010. Il est encore temps d’arrêter d’aller dans la mauvaise direction, vous les fans et rancuniers.

L’année prochaine, les Celtics fêteront les 10 ans du titre acquit en 2008. Il est fort possible que cet événement constitue la pierre angulaire du rapprochement entre les anciens coéquipiers et Allen. Doc Rivers est confiant quant à cela, Paul Pierce et Kendrick Perkins ont aussi exprimé leur souhait de faire un pas en avant. Ray Allen ne mérite pas ça, le temps parlera pour lui et les fans se rendront compte qu’ils n’ont pas tenu le bon discours. Joyeux anniversaire en retard Jesus !

Source : Slam


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top