Mavericks

Mark Cuban menace de kidnapper Adam Silver pour changer de Conférence : on en est là…

Mark Cuban

Quand tu n’as plus d’autre choix que d’enfreindre les règles pour survivre.

Source image : deadspin.com

Présent à Las Vegas pour superviser ses petits protégés en Summer League, Mark Cuban a ironisé sur la concurrence vertigineuse et presque malsaine existant dans la Conférence Ouest. Les premiers responsables ? Les Golden State Warriors.

Si vous avez survécu à ces dix premiers jours de free agency avec nous, vous avez sûrement constaté un énième renforcement chez les Warriors. Après avoir prolongé tous leurs éléments importants en fin de contrat, les champions en titre ont également réussi à attirer de nouveaux assets qui devraient parfaitement s’intégrer sous leurs nouvelles couleurs dans le but d’obtenir une bague en fin de saison. Nick Young et Omri Casspi débarquent donc dans la baie pour rejoindre un roster qui commence à être très flippant. Du All-Star à la pelle, deux MVP et des MVP des Finales tous prêts à réaliser des sacrifices pour que le groupe emmené par Steve Kerr réalise de belles choses avec le back-to-back en ligne de mire. Pour suivre le rythme, les autres franchises de l’Ouest ont dû être agressives sur le marché. Houston a récupéré Chris Paul en attendant Carmelo Anthony et les Wolves ont reconstitué l’ancienne équipe des Bulls autour de Karl-Anthony Towns et d’Andrew Wiggins. Un rassemblement de talent du côté du Pacifique qui commence à faire flipper les autres équipes un peu plus discrètes depuis le début de l’été. Parmi elles, les Mavericks d’un certain Mark Cuban qui était présent au micro d’ESPN à l’occasion de la Summer League de Las Vegas la nuit dernière.

“Nous reconstruisons. Il n’y a pas de doute là-dessus. Si nous étions à l’Est, nous ne serions pas en train de reconstruire. On s’y prendrait complètement différemment. Je pense que je vais kidnapper Adam Silver et je ne le laisserai pas sortir tant qu’il ne nous aura pas changés de Conférence. En comparant où nous en sommes, où les Warriors en sont et tout ce qui se passe dans la Conférence Ouest, nous n’avons pas trop eu le choix.”

La franchise de Dallas est restée très discrète lors de cette free agency pour le moment. Quelques semaines après la fin de leur deuxième saison sans Playoffs depuis près de 17 ans, les Mavericks se sont pour l’instant contentés de prolonger Dirk Nowitzki pour un prix d’ami, de signer Josh McRoberts, ainsi que de sélectionner Dennis Smith Jr. à la Draft avec l’intention d’en faire leur meneur par défaut. C’est un peu léger pour espérer rivaliser avec les équipes du Top 8 à l’Ouest. La prochaine mission de Donnie Nelson consistera à trouver un accord avec Nerlens Noel pour le conserver dans l’effectif et commencer à préparer l’après-Dirk avec Harrison Barnes comme leader. Mais même avec l’ancien pivot des Sixers, on voit mal comment les Texans pourraient regarder la concurrence droit dans les yeux pour obtenir un spot en post-saison dans un an au sein de cette Conférence. Une situation d’autant plus frustrante que les Mavs ne sont pas habitués à manquer les festivités du printemps depuis que le mégalo propriétaire est arrivé dans le Texas au tout début des années 2000. Pendant ce temps, l’Est est en train de se faire déplumer et une équipe au niveau inférieur à Dallas pourrait très bien obtenir un ticket pour les Playoffs. C’est malheureusement le jeu de la NBA et son système à deux Conférences.

Le problème soulevé avec beaucoup de second degré par Mark Cuban pourrait relancer le débat sur la formule utilisée en NBA actuellement. L’idée de Playoffs entre les 16 meilleures équipes de la Ligue, toute Conférence confondue, pourrait refaire surface alors que le fossé entre les deux rivales a rarement semblé aussi grand.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top