Raptors

Le système des Raptors a atteint ses limites : Masai Ujiri annonce du changement dans le Nord

Masai Ujiri Toronto Raptors

Kyle Lowry a peut-être fait son temps au Canada.

Source image : YouTube / Toronto Raptors

Balayés par Cleveland au second tour des Playoffs, les Raptors semblent avoir atteint leur plafond dans les dispositions actuelles. Pour Masai Ujiri, le GM de Toronto, il est l’heure d’opérer des changements afin de ne pas stagner trop longtemps à ce niveau.

Depuis son arrivée au Canada en 2013, l’Executive of the Year de cette même année a tout simplement vécu les quatre meilleures saisons de l’histoire des Raptors. Depuis deux ans, les soldats du Air Canada Centre ont même franchi le pallier symbolique des 50 victoires pour truster les premières places du classement de la Conférence Est. Pourtant, ces résultats sont loin de convenir à Masai Ujiri qui a de grandes ambitions pour sa franchise. En effet, les hommes de Dwane Casey peinent à concrétiser en Playoffs. Pour la deuxième saison consécutive, LeBron James s’est occupé personnellement du cas des compatriotes de Tristan Thompson et leur a même infligé un sweep cette année. Lors de sa conférence de fin de saison, le GM a expliqué qu’il était temps de revoir en profondeur le fonctionnement de la franchise.

“Après cette performance, nous devons reprendre notre culture à zéro. Nous avons essayé la même choses plusieurs fois mais cela n’a pas marché. Nous devons changer de direction, faire les choses autrement. Pour l’instant, je ne sais pas comment. […] Cela nous montre une chose à propos des Playoffs. D’une certaine manière, ils [les Cavaliers, ndlr] ont réhaussé leur niveau de jeu. Nous devons trouver une façon d’élever notre niveau aussi. Nous essayons d’avoir une approche progressiste. Tout est une question de risque. Parfois il faut savoir se mettre en danger. Honnêtement, ça ne m’effraie pas.”

Au niveau de l’effectif, DeMar DeRozan a été prolongé pour plus de 100 patates l’été dernier et a justifié ce nouveau contrat lors de la saison la plus aboutie de sa carrière. Derrière, c’est le flou avec quatre joueurs importants qui arrivent au bout de leur engagement au royaume de Drake. Kyle Lowry a déjà fait savoir qu’il n’activerait pas sa player option et il rejoindra donc Serge Ibaka, P.J. Tucker et Patrick Patterson sur le marché cet été. Masai Ujiri a prévenu qu’il ne pourrait pas resigner tout le monde et il va donc être confronté à des choix importants pour redéfinir la nouvelle ligne de conduite des Raptors à partir de la saison prochaine. Lui aussi auteur de sa meilleure saison en NBA, le triple All-Star qui sert de meneur à Toronto a encore une fois montré ses limites en Playoffs. Diminué par une blessure au poignet à la fin de la régulière puis des soucis à la cheville lors de la série face aux Cavaliers, il n’a pas été en mesure de montrer son véritable niveau dans cette post-saison mais il a historiquement montré des difficultés à se sublimer au moment où ça compte le plus comme cette terrible série face aux Wizards conclue par un sweep des hommes de la capitale en 2015. Même si le GM répète à qui veut l’entendre qu’il souhaite conserver Kyle Lowry, l’heure est peut-être venue de séparer le duo qu’il forme avec DMDR pour miser sur un nouveau cheval de course aussi cher mais qui parviendra peut-être à lui faire franchir les obstacles sur lesquels les Raptors buttent depuis quelques années.

On ne sort jamais indemne d’un coup de balai. Masai Ujiri a l’intention de tout reposer à plat cet été pour repartir sur de nouvelles bases. Outre l’effectif, il faudra aussi regarder du côté du banc où Dwane Casey commence peut-être à montrer ses limites tactiques. Jetez les doudounes, l’été promet d’être chaud au nord de la frontière.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top