Kings

Les Kings enchaînent : 3ème victoire de suite, va falloir sortir le chéquier pour Darren Collison

 

Troisième victoire de suite pour les Kings (105-99), troisième gros match de la part de Darren Collison qui a pu compter sur un DeMarcus Cousins en bonne forme face aux Pelicans : on a le sourire à Sacramento.

Semaine particulièrement animée pour le meneur de Dave Joerger. On savait que ça allait être compliqué pour lui, pour son équipe et pour ses fans, mais au lieu de chercher des excuses le petit Collison a foncé tête baissé et a fait le boulot comme un pro. Il fallait faire sans Garrett Temple, blessé, ni Ty Lawson, blessé également, ce qui supprimait deux options sur la ligne arrière et pouvaient aider Darren à assumer la mène. Mais face aux Warriors samedi dernier, puis Celtics, Hawks et enfin Pelicans hier soir, l’ancien de… New Orleans justement a offert le grand jeu. Une nouvelle partition exemplaire face à du meneur de qualité, une nouvelle victoire devant un public conquis, on a connu pire comme mise en avant pour une dernière année de contrat. Car Collison est bien à six mois de devenir agent-libre, et ses services seront certainement demandés par un paquet d’équipes. Non pas en tant que titulaire, mais bien en tant qu’ancien qui a fait son chemin dans la Ligue. Cela s’est notamment sentit ces derniers jours, avec un panier de la gagne contre Atlanta, une belle défense sur Isaiah Thomas et une matchup gagnée face à Jrue Holiday ce dimanche.

Bien évidemment, Darren a aussi pu nourrir un certain numéro 15 avec un bandeau vissé sur le front, DeMarcus Cousins retrouvant ses bases après un match raté l’avant-veille. Les Hawks avaient soûlé DMC, les Pelicans ont donc mangé. Un petit festin à 28 points, 14 rebonds et 7 passes, qui a permis aux Kings de valider ce troisième succès de suite et surtout terminer la session-maison avec le sourire : quatre victoires en six rencontres, parfait avant le break. Car même s’il restera un déplacement chez les Lakers et un dangereux à Golden State, le plus gros job a été fait en se maintenant dans la course aux Playoffs. Oui, Sacramento sera bien dans la course aux Playoffs cette saison, sauf cataclysme non-géré par Joerger. L’entraîneur en place depuis quelques mois fait un travail remarquable et se démerde avec ce qui lui est donné, les absences de Rudy Gay, Omri Casspi, Ty Lawson et Garrett Temple par exemple n’ayant pas freiné sa troupe. Roi de la démerde ? Très probablement, mais ce ne sont pas les habitants de Sacramento qui vont se plaindre.

Une défaite de retard sur Portland, deux sur Denver qui est actuellement huitième, attention à ne pas se viander chez les Lakers. Dans le cas où les Kings valident un succès avant de se faire exploser à Golden State, on pourra dire que le boulot aura été fait sur la première partie de saison.

Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top