Cavaliers

James Jones prendra sa retraite en 2018 : encore deux Finales potentielles avec LeBron

james jones

Cet homme a joué lors des cinq dernières Finales NBA.

Source image : YouTube/Cleveland.com

Le fidèle coéquipier de LeBron James depuis 2010 a décidé de raccrocher les sneakers au terme de la saison prochaine. S’il continue sur ses bases, James Jones a donc encore le temps de jouer deux fois jusqu’en juin. Chiche !

Quand on pense aux joueurs qui ont marqué l’histoire de la Ligue en squattant les Finales NBA plusieurs années d’affilée, son nom est souvent oublié. Pourtant, James Jones était déjà à Miami en 2012 pour affronter le Thunder et il n’a pas manqué un rendez-vous du genre depuis. Un rapide calcul mental qui permet de se rendre compte qu’à 36 ans, il reste sur cinq Finales d’affilée aux côtés de LeBron James, qu’il a suivi jusque dans l’Ohio lors de l’été 2014. Une véritable complicité lie désormais les deux hommes qui sont les deux intrus dans la liste des joueurs les plus assidus aux Finales de manière consécutive en dehors des Celtics des années 50 et 60. C’est déjà un petit exploit en soi mais les deux compères ne comptent pas s’arrêter là puisque JJ a déjà annoncé à Jason Lloyd du Beacon Journal vouloir partir avec deux bagues de plus que ce qu’il possède actuellement.

Lorsque j’aurai joué 15 ans je pourrai vraiment me dire que j’ai accompli quelque chose. 14 ou 15, la différence ne semble pas énorme mais je veux être capable de dire que j’ai joué 15 ans. C’est un compte que je juge suffisant pour m’en aller.

Contractuellement parlant, James Jones sera libre d’aller où il le souhaite après les prochaines Finales, cet été. Mais il est assez peu risqué de dire que LBJ fera le push auprès de ses dirigeants pour offrir un dernier contrat au vétéran pour qu’il termine sa carrière chez les Cavs. Le King sait remercier ses soldats les plus fidèles même si cela implique parfois pour son équipe de perdre un spot dans son roster. Mais celui qui est plus près de la quarantaine que de la trentaine n’est pas encore totalement rouillé et a de quoi aider Cleveland dans sa quête d’un back-to-back, voir d’un “Three Peat” si les choses se passaient bien. En sortie de banc, l’ancien vainqueur du Three Point Shooting Contest est toujours capable d’envoyer quelques banderilles assassines derrière l’arc. Cette saison, il tourne à 78,9% du parking grâce à un faible échantillon mais James Jones c’est 40,1% de ficelle à 3-points en carrière.

S’il ne change pas d’avis comme Richard Jefferson pour poursuivre sa série, James Jones rangera le maillot à l’âge de 38 ans. Il pourra alors se retourner et contempler tous ses souvenirs aux côtés de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire en portant ses trois bagues de champion et plus si affinité. On a connu des fins pires que ça quand même.

Source : Beacon Journal


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top