Equipes

Les salaires des Cavaliers pour la saison 2016-2017 : zoom sur la banque de Cleveland et son futur

salaires, dollars

L’argent ne fait pas le bonheur, mais il aide à gagner les titres.

Source image : YouTube

Afin d’aborder au mieux cette nouvelle saison du côté des champions en titre, voici un rapide coup d’œil sur la situation financière des Cavs : l’argent ne fait pas le bonheur, mais il aide à gagner les titres.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Joueur 2016/2017 2017/2018 2018/2019 2019/2020 2020/2021
LeBron James $30,963,450 $33,285,709 $35,607,968
Kevin Love $21,165,675 $22,642,350 $24,119,025 $25,595,700
Kyrie Irving $17,638,063 $18,868,625 $20,099,188 $21,329,750
J.R. Smith $15,691,011 $14,730,337 $13,769,663 $12,808,989
Tristan Thompson $15,330,435 $16,400,000 $17,469,565 $18,539,130
Iman Shumpert $9,662,922 $10,337,079 $11,011,234
Channing Frye $7,806,971 $7,420,912  
Mike Dunleavy $4,837,500 $5,175,000
Richard Jefferson $2,500,000 $2,500,000 $2,612,500
Mo Williams $2,194,500
DeAndre Liggins $1,015,696 $1,087,745
Chris Andersen $980,431
James Jones $980,431    
Jordan McRae $874,636 $1,214,746
Kay Felder $543,471 $905,249 $1,050,262 $1,326,120
Total $134,040,258 $133,353,006 $125,739,407 $78,273,569  

Non-garanti / Team Option / Player Option / Qualifying OptionAbsent / Early Termination Option

_____

Situation financière par rapport au cap

  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 94,143,000$ cette année.
  • Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 113,287,000$ cette année.
  • Avec 130,294,859$ prévus contractuellement cette saison et seulement 13 joueurs garantis, la luxury tax des Cavaliers devrait se rapprocher des 40 millions de dollars cette saison. Même les Nets étaient moins dépensiers. S’ils ne réalisent pas le repeat avec ça…

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 8

  • LeBron James
  • Kevin Love
  • Kyrie Irving
  • J.R. Smith
  • Tristan Thompson
  • Iman Shumpert
  • Channing Frye
  • Richard Jefferson
  • De quoi aborder l’avenir sereinement même si on rappelle que Cleveland déboursera quand même plus de 100 millions par an pour son quintet magique. À ce prix là, les Cavaliers ont au moins leur cinq majeur de garanti pour les deux prochaines saisons.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • J.R. Smith : Longtemps en négociations avec ses anciens dirigeants, Gérard a fini par obtenir gain de cause à quelques jours seulement du début des hostilités. Un contrat de 57 millions de dollars sur quatre ans dont la dernière saison n’est pas entièrement garantie. De quoi payer quelques tournées à des inconnus la prochaine fois qu’il ira en boîte. C’est-à-dire ce soir.
  • LeBron James : Après un repos bien mérité, le patron s’est offert un contrat de 100 patates sur trois ans. Mais ce n’est peut-être rien comparé à ce qu’il pourrait toucher au terme de ces deux ou trois saisons (il devrait activer sa player option sur sa dernière année de contrat). Offrir des titres à la ville de Cleveland oui, mais pas à n’importe quel prix.
  • Richard Jefferson : Qu’est-ce qu’il y a de mieux que de s’arrêter après un titre ? S’arrêter après deux titres ! Quelques jours après avoir annoncé sa retraite des parquets, il est revenu sur sa décision. Pour 2,5 millions la saison pendant encore deux ans, il aurait eu tort de s’en priver.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top