Grizzlies

Tony Wroten signe aux Grizzlies : le frère de Jérôme va pouvoir mettre un peu de rythme à Memphis

Il avait commencé sa carrière chez les Grizzlies, mais était ensuite passé par Philadelphie afin de s’y faire un nom. Cette fois, c’est retour dans le Tennessee pour retrouver des bases saines.

Car s’il y a bien un copain qui espérait exploser sur la grande scène et qui a plutôt explosé le bas de son corps, c’est Tony Wroten. Entre les genoux, les chevilles et d’autres zones qui ont soudainement pris feu chez le combo guard, on peut dire que ces derniers mois ont été des plus compliqués, notamment ponctués par ce chiffre assez triste : 8 rencontres la saison passée, 38 en deux ans, un chemin de l’enfer qu’on allait limite croire interminable tant le retour de Wroten était repoussé. On le voyait apporter en vitesse et en création à Philadelphie, il y apporta finalement pansements et Ketum au quotidien à cause de ses nombreux pépins physiques. Mais après avoir réussi à s’approcher de Memphis en début de mois dernier, on se demandait si la franchise allait à nouveau tendre la main à son ancien protégé après plusieurs feintes et c’est bien ce qui s’est produit ce lundi, comme Kevin Lipe du Memphis Flyer reports l’a transmis.

En effet, les Grizzlies avaient déjà coupé Tony à deux reprises en moins de deux mois, dont une séparation officialisée mi-juillet, mais apparemment ce n’était pas assez. Les deux clans se sont finalement entendus et c’est au camp d’entraînement du début de l’automne prochain que Wroten devra effacer tous les doutes qui peuvent exister dans la tête de ses supérieurs, eux qui veulent trouver une option viable en sortie de banc. En effet, avec Mike Conley à la mène et un combo Tony Allen – Andrew Harrison – Troy Daniels à l’arrière, ce n’est pas ainsi que David Fizdale va pouvoir aller en Playoffs, le nouveau coach des Grizzlies ayant très probablement cet objectif principal en tête. Tester Tony Wroten, c’est s’offrir la possibilité de trouver une pépite capable de compléter l’effectif complet et qui pourra faire la différence à plusieurs reprises, dans un vestiaire où la folie venant des remplaçants est assez limitée. Du coup, même si on a quelques doutes sur sa capacité à réintégrer durablement le circuit des pros, Tony a de belles qualités à revendre et Memphis tombera peut-être sous le charme de cette dynamite sur jambes.

Avant ça, il faudra se battre à mains nues contre Zach Randolph dans la boue, un nouveau rituel qu’on ne partagera pas avec vous car il faut jouer aux Grizzlies pour ce faire. Désolé, faites la queue derrière Wroten.

Source : Memphis Flyer

Source image : CunningBailey


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top