Nuggets

Petr Cornelie sera au Mans la saison prochaine : nous aussi, on préfère les rillettes aux Nuggets

Profil Draft Petr Cornelie

Encore un frenchie qui doit repousser son aventure de quelques mois, puisque le géant du Mans fera son retour sur l’Hexagone après une belle Summer League.

Il avait séduit en Summer League, croisé les doigts pour faire sa place à Denver et attendu son tour afin de parler à son management. Finalement, c’est en Europe que Petr va devoir continuer à peaufiner son jeu.

Encore un frenchie qui doit repousser ses débuts en NBA de quelques mois, tant mieux au final si la situation n’est pas assez bonne pour eux comme pour leur franchise. Dans le cas de Cornelie, on gardait encore espoir sur son dossier car ses récentes performances à Vegas avaient imposé quelques sourires sur les visages des hauts-dirigeants du Colorado. Une pointe à 19 points contre Memphis (8 points, 6,8 rebonds et 1,2 contres de moyenne), un très bon boulot dans son registre particulier, celui de poser de gros écrans, bien rouler, boxer au rebond et contrer tout ce qui se rapproche de son cercle, mais pas assez au goût des Nuggets. Comme le joueur l’a rapporté dans Le Maine Libre ce jeudi, c’est bien au Mans qu’il jouera la saison prochaine, afin de poursuivre son développement avec le même enthousiasme que sur ce mois de juillet et même toute la saison passée. L’intérieur tournait d’ailleurs à plus de 9 points et 5 rebonds de moyenne l’an dernier pour Erman Kunter, des bases qu’on espère voir à la hausse afin d’attirer sérieusement la sympathie des Nuggets et donc envisager une intégration heureuse dans un an vers les montagnes du Colorado.

Concrètement, on s’attendait à voir cette nouvelle s’officialiser, et ce pour plusieurs raisons. Déjà, pas tous les jours qu’un 53ème choix de Draft reçoit un contrat garanti, sauf si votre cousin connaît le type qui gère les chéquiers dans la franchise. Ensuite, et ça c’était ce dont Petr lui-même était conscient depuis longtemps, l’embouteillage fabuleux qui existe dans la raquette de Denver actuellement. Nikola Jokic, Jusuf Nurkic, Darrell Arthur, Kenneth Faried, et ce sans parler de Jojo Lauvergne dont le contrat n’est pas garanti ou de Juancho Henrnagomez drafté au siège numéro 15 ? Trop chaud de passer devant qui que ce soit, ce qui n’a cependant pas empêché Cornelie de se donner à fond et de réaliser quelques superbes séquences à Vegas. Entre sa mobilité avec ou sans ballon, sa capacité à tirer avec aisance à distance et un moteur qui nous ferait presque penser à Rudy Gobert il y a quelques années, le bonhomme a tout ce qu’il faut pour se faire une place en NBA dans quelques mois, reste à savoir s’il s’agira de 12 ou de 24…

La colonie française de Denver devra donc attendre avant qu’un nouveau compatriote ne débarque et nous raconte la beauté des paysages dans les rockies. Pas grave, la Sarthe aussi c’est assez joli dans certains endroits.

Source : Le Maine Libre

Source image : http://www.eurocupbasketball.com

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top