Playoffs NBA

San Antonio – Memphis : les pronostics de la rédaction, les soldats attendus et l’historique

Spurs

La NBA appelle ça une “série”, on va plutôt dire une future branlée avec option défense de dingue : Spurs et Grizzlies se retrouvent pour le 1er tour.

La NBA nous indique qu’il s’agit d’une série, mais on ne sait pas vraiment quel terme utiliser quand on voit l’écart de niveau et de talent entre les deux effectifs : courage chers Grizzlies, ça va aller…

_

# Le programme complet

Game 1 : 17 avril @ San Antonio, 02h

Game 2 : 19 avril @ San Antonio, 03h30

Game 3 : 22 avril @ Memphis, 03h30

Game 4 : 24 avril @ Memphis, 19h

Game 5 : 26 avril @ San Antonio, à déterminer

Game 6 : 28 avril @ Memphis, à déterminer

Game 7 : 30 avril @ San Antonio, à déterminer

 

# L’historique de saison régulière : 4-0 pour les Spurs

La couleur a été annoncée, et cela pourrait être encore plus sale sur ces dix prochains jours. Car non seulement San Antonio veut reposer les piles et expédier la série, mais Memphis n’a plus un joueur valide dans son roster, avec tout le respect qu’on a pour les légendes qui font chavirer notre coeur. L’homme le plus chaud cette année ? LaMarcus Aldridge, qui a tout simplement détruit le Tennessee à lui seul en claquant notamment 63 points et 25 rebonds en 2 matchs et 3 jours il y a quelques semaines. On appelle ça une petite domination sous les arceaux.

# Les soldats attendus : LaMarcus Aldridge et Lance Stephenson

Tout simplement inarrêtable au poste cette saison lorsque Spurs et Grizzlies se sont rencontrés, LMA a fait tellement de sale qu’on s’est rappelé des derniers Playoffs de Portland et de sa sortie énervée au premier tour. Cette fois-ci, même avec une main endolorie, on verra ce que pourra donner le nouveau poste 4 de rêve de San Antonio, surtout face à un client comme Zach Randolph qui a décidé de ne plus défendre jusqu’à l’annonce de sa retraite. En face, le seul joueur capable de vraiment prendre feu semble être Born Ready, qui va certes souffrir face à la muraille texane mais représente le seul petit point d’excitation de cette ‘série’ de Playoffs.

# Les pronostics de la rédaction

 > Giovanni (4-0 Spurs)objectif finir la bête blessée à grands coups d’épée. Pas le temps pour Pop de faire du social et Memphis n’a de toute façon pas les moyens de lutter, même sur un seul match. Pire que quatre victoires des Spurs, je vois carrément quatre blow-outs ou presque…

 > Yohan (4-0 Spurs)Même avec un retour miraculeux de Conley, difficile d’imaginer Memphis gratter un match. Les Spurs sont trop solides, trop sérieux pour en laisser passer un. Du repos avant OKC sera important. Sweep là aussi.

 > Alexandre (4-0 Spurs)La différence de niveau est telle qu’imaginer Memphis gagner un match est quasiment impossible. Les Spurs vont gérer, ils vont asphyxier les Oursons sans forcer et à chaque fois qu’ils appuieront sur l’accélérateur, ce sera fatal aux gars du Tennessee.

Ben (4-0 Spurs)Malheureusement, cela fait bien longtemps que la saison des Grizzlies est terminée. On voit quand même mal Jordan Farmar et JaMychal Green faire transpirer Pop sur son banc. L’objectif sera de finir la série avec cinq joueurs sur le parquet et ça sera déjà très bien pour cette vaillante équipe de Memphis.

 > David (4-0 Spurs) : Les Grizzlies sont certes vaillants, ils arrivent quand même dépourvus de talent ou presque au moment d’affronter des Spurs monstrueux. Pop va s’assurer de ne pas trop faire traîner l’histoire. Au mieux Memphis gratte un match à domicile, mais je n’y crois pas trop.

 > Bastien (4-0 Spurs)la question n’est pas de savoir combien de match peut remporter Memphis… mais combien de quart-temps ? L’écart de niveau est énorme, les anciens doivent recharger les piles avant de jouer OKC, et le staff vidéo des Spurs pourrait presque jouer le cinq de Dave Joerger. Simple : même avec 15 points de retard et 5 minutes à jouer, San Antonio l’emporterait.  

Probablement la série la plus déséquilibrée de ce premier tour, tant Memphis n’a plus les armes pour tenir dans la Conférence Ouest et les Spurs sont en mission avant d’aborder leur demi-finale. Le seul pari qu’on peut réellement faire, c’est sur l’écart moyen à chaque rencontre : 15-20-25… 30 ?

Source image : OregonLive


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top