Playoffs NBA

Miami – Charlotte au premier tour : Larry Johnson appelé en renfort, Mourning hésite encore

Dwyane Wade

Ça s’est décidé au dernier match, Miami affrontera donc Charlotte au premier tour. Qui sera le plus clutch entre Flash et Kemba ? Début des hostilités dès ce weekend.

Au terme d’un dernier mois ultra serré à l’Est, on connait donc les affiches du premier tour. Il y aura notamment Miami contre Charlotte, le seed 3 contre le seed 6. Dans une partie de tableau assez dégagée – pas de Lebron – les deux équipes peuvent nourrir de grandes ambitions et ça va batailler sec dans ce premier tour.

Le Heat aura tout fait pour éviter Lebron : une défaite contre Boston en grillant une avance de 26 points ! Les voilà donc dans la partie de tableau des Raptors et Pacers, mais aussi donc des Hornets. Miami réalise une belle saison, et surtout une grosse deuxième partie de régulière. Pat Riley a encore joué son meilleur rôle du Parrain en ramenant Joe Johnson à South Beach. Il a métamorphosé le jeu du Heat en devenant un troisième créateur derrière Dragic et Wade. Il a aussi eu la main chaude à trois points, lui qui vient de passer 9ème au ranking all-time des snipers. Il faut dire que Pat a encore bâti un effectif de dingue, et n’a eu besoin que d’un an et demi pour reconstruire l’après-Lebron. Et tout cela sans Bosh qui se bat contre pas mal de soucis de santé. De plus, le roster possède un équilibre intéressant entre expérience des gros matchs, et une jeunesse qui n’a pas froid aux yeux. Au milieu de tout ça, on a Whiteside, qui risque que de dominer pas mal de rencontres, et on voit peu de joueurs capables de bien le contenir à l’Est pendant ces Playoffs. Enfin, rien que de penser à Wade qui est redevenu Flash sur quelques matchs, retourner en PlayOffs en tant que patron de son équipe nous rappelle des souvenirs assez incroyables.

En face d’eux se dresse donc Charlotte. Si les deux équipes sont à égalité lors des confrontation directes (2-2), niveau expérience on est loin, très loin du Heat puisque la franchise de Caroline du Nord n’a participé qu’une seule fois aux Playoffs en 13 ans, et son dernier match gagné date de 2002. Dwyane Wade n’était pas dans la ligue, la star des Hornets s’appelait Jerome Moïso et un petit meneur prénommé Baron faisait pas mal de bruit. 14 ans plus tard la star est toujours -cette fois pour de vrai-  française, et un meneur un peu fou et sacrément explosif fait lui aussi du bruit : Nicolas Batum et Kemba Walker. Si les Hornets veulent avoir une chance d’avancer, cela passera par ces deux gars, tant au niveau du scoring que de la création.  L’équipe de Jordan possède un supporting cast intéressant, avec un Lin en verve, un étonnant Marvin Williams et un “Big Al” qui prend toujours autant de place sur le banc. Mais sans son duo qui tourne à plein régime, on voit mal ces joueurs faire la différence face au Heat. Surtout que la cheville de Batum inquiète, son staff mais aussi les français. Aller au TQO sans Nico, l’idée nous fait un peu flipper. Alors si les Hornets pouvait cartonner avec un Batman de retour en forme, nous on est pas contre.

Dans une partie de tableau assez homogène, où toutes les équipes peuvent rêver d’une finale de conférence, ce premier tour risque d’être plus serré que prévu. L’expérience des Wade, Johnson et Stoudemire, ou la jeunesse et la folie des Kemba, Lin ou Batum ? Faites votre choix, l’affrontement commence dès ce weekend en Floride.

Source image : twitter /@NBAcom

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top