Raptors

Toronto affirme sa deuxième place à l’Est contre les Hawks : 104-96, grosse cueillette dans la raquette

Seulement quatre rencontres au programme cette nuit mais quand mêmes quelques affiches sympathiques. Nous étions au Air Canada Centre pour assister à l’opposition entre Toronto et les Hawks, deux bons élèves de la Conférence Est.

Après un début de match poussif avec notamment 9 turnovers en 13 minutes, les Raptors vont petit à petit prendre la mesure de leur adversaire en appuyant là où ça fait mal, c’est-à-dire dans la raquette de Géorgie. En effet, ce n’est plus un secret pour personne, le duo d’intérieurs étoilés d’Atlanta est en difficulté dès qu’il rencontre un big man taillé dans la roche et un petit peu agressif. Alors quand c’est pour envoyer des flèches du centre-ville il y a du monde (3/5 pour Al Horford), mais quand il s’agit de stopper un Jonas Valanciunas voire même un Luis Scola ce n’est plus la même histoire. Le Lituanien a validé un record personnel symbolique hier en enchaînant un 16è match en double-digit au scoring. Mais c’est surtout au rebond offensif que JV s’est régalé avec 4 prises en plus des 3 de son collègue argentin et de ceux de Patrick Patterson et Bismack Biyombo. Ce dernier a d’ailleurs enterré le respect en célébrant un contre monumental sur Paul Millsap avec le célèbre geste de Dikembe Mutombo face à sa franchise de cœur.

Toronto remporte donc la bataille du rebond haut la main (48-33 dont 11 prises dans la peinture adverse). Et si Al Horford (20 points) et Tim Hardaway Jr. (11 points à 5/8) entretiendront l’espoir tout le long du match, les locaux ont encore pu compter sur un DeMar DeRozan de gala pour régler la note. Agressif et en réussite (30 points à 11/20), il a attiré toute l’attention en attaque alors que Kyle Lowry avait déjà connu des soirs meilleurs (19 points et 7 assists mais 1/8 du centre-ville, 3 turnovers et 5 fautes personnelles). Il n’en fallait pas plus cependant pour se remettre sur les rails pour de bon après la défaite face à Houston en début de semaine, le seul revers de Toronto lors de ses 15 derniers matchs à la maison. De quoi aborder les Playoffs avec de la confiance et un avantage du terrain plus significatif que la saison dernière on l’espère.

Les Hawks terminent, eux, leur road-trip sur une mauvaise note. Ils ramènent quand même avec eux trois victoires en cinq matchs, la seconde défaite ayant été concédée à Golden State il y a 10 jours. Avec ce résultat, les Hornets repassent provisoirement cinquièmes devant Atlanta au pourcentage de victoire, nous garantissant un sprint final extrêmement serré de ce côté du pays.

Source : NBA.com

Source : NBA.com

Source image : Tom Szczerbowski – USA TODAY via Twitter @bballarabia

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top