The Ball Never Lies

The Ball Never Lies #15 – Kevin Garnett

Miniatures620330KG

Aujourd’hui dans ce nouvel épidose de The Ball Never Lies, Kevin Garnett est à l’honneur. De Minnesota à Brooklyn en passant par Boston, retour sur la carrière d’un des meilleurs ailiers forts de l’histoire.

Patron de défense, rebondeur, contreur, intercepteur, dunker, trashtalker, energizer, passeur, atomisateur, aboyeur, provocateur… Oui Kevin Garnett a été tout cela ! Il est aujourd’hui dans la 19ème année d’une carrière extrêmement riche, la carrière d’un monstre des raquettes.

“Tous les coachs que je connais seraient prêts à se couper un bras pour l’avoir dans leur effectif.”   PJ Carlesimo

Oui, Kevin Garnett est un joueur qui change tout un collectif. Un joueur qui a placé les Wolves sur la carte de la NBA. Un joueur qui savait tout faire sur un terrain. Un joueur qui est le seul de l’histoire à pouvoir se targuer d’avoir compilé, tout au long de sa carrière, plus de 25 000, 10 000 rebonds, 5 000 passes décisives, 1 500 interceptions et 1 500 contres ! Le seul joueur de l’histoire à avoir enchaîné 6 saisons d’affilée (de 1999 à 2005) à plus de 20 points, 10 rebonds et 5 passes de moyenne par match !
Oui, Kevin Garnett est une légende NBA par ses lignes statistiques ahurissantes et aussi, et surtout, par sa capacité à transformer la mentalité de son équipe. Ce n’est pas Danny Ainge qui nous contredira sur ce point :

“Est-ce qu’il valait le coup ? Absolument ! Il nous a gagné un titre. Il a changé notre culture.”  Danny Ainge, GM des Celtics champion en 2008.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et KG est au crépuscule de son immense carrière. Encore un que nous ne sommes pas prêts d’oublier…

Portrait…

Pour retrouvez tous les portraits, les chroniques de The Ball Never Lies, c’est par ici !

2 Commentaires

2 Comments

  1. ECazenave

    11 février 2014 à 21 h 00 min at 21 h 00 min

    Beau boulot encore une fois !

    KG s'était un vrai grand joueur mais une vraie salope aussi.. Un provocateur qui s'en prenait aux petits et flippait devant Calderon.

    Respectable pour son basket mais c'est tout.

    • ABallNeverLies

      12 février 2014 à 1 h 54 min at 1 h 54 min

      Merci pour le compliment sur le taf !
      Pour ce qui est de Garnett, il était tout de même respectable un peu plus que pour son basket il me semble. C'est vrai qu'il fuyait parfois après avoir mis ses coups de vices (on y fait référence dans la vidéo d'ailleurs). Mais sinon, il a aussi beaucoup montré l'exemple aux jeunes par son travail, sa mentalité de gagneur, etc…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top