All-Star Weekend

Concours de tomars : le casting est connu

Damian Lillard déjà candidat face au tenant du titre Terrence Ross, on savait également que Paul George et John Wall étaient pressentis, ces deux derniers ont confirmé leur participation au Slam Dunk Contest de 2014. Mais il faudra également compter sur deux autres membres, et pas des moindres.

Au menu, donc, Jean Mur et Damian Lillard, deux des meneurs les plus explosifs de la ligue. Terrence Ross, le tenant du titre qui a récemment guillotiné Kenneth Faried avec un dunk de poney, et Paul George, qui n’a plus besoin de nous faire ses preuves, qu’en dis tu Chris Andersen ?

Mais en plus, nous aurons droit à Ben McLemore, arrière des Kings, qui, malgré sa saison pour l’instant décevante, nous a toujours prouvé qu’il possédait une détente de taré. Non seulement à l’échauffement, mais aussi en match.

Il faudra également compter sur Harrison Barnes, le gamin a prouvé qu’il n’avait pas peur de grand monde sur un terrain de basket, et qu’il était capable de postériser pas mal d’intérieurs en NBA. Ce ne sont pas Nikola Pekovic, ou Anthony Randolph qui vont dire le contraire, en tout cas, ça fait bien marrer Green et Bazemore, les deux fanfarons des Warriors.

Le format sera donc le même que celui de l’année dernière : 3 joueurs de la conférence Est, 3 de l’Ouest, et la finale opposera donc le meilleur de chaque conférence. Cependant, comme nous l’avons expliqué dans l’article cité à la fin de la prochaine phrase, le système a évolué cette année et c’est la meilleure Conférence qui sera honorée au lieu du meilleur dunkeur. N’oubliez pas de checker les changements officiels réalisés cette année par la NBA pour le All Star Week End, par ici pour tout comprendre !

Vous l’aurez compris, le Concours de Dunks de cette année privilégie la technique et la détente des arrières, plutôt que la brutalité et la lourdeur des dunks des intérieurs. Sur le papier ça promet, mais les dunkeurs vont devoir faire des folies pour redonner de la saveur à un concours qui en a cruellement perdu ces dernières années. Et malgré le refus de Gerald Green, le concours a de la gueule.

Et pour ceux qui ne sont pas convaincus par le concours en lui même, ils pourront se délecter des sons de Kendrick Lamar en préambule de ce concours. Inutile de dire qu’il devrait bien ambiancer la salle comme il faut.

source texte : Sports Illustrated (NBA)
source photo : zimbio.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top