Pelicans

Sacré bordel, la saison des Pelicans. Ambitieux après être allés chercher les demi-finales de Conf, les joueurs d’Alvin Gentry ont vite subi la décision d’Anthony Davis de quitter la franchise. Une saison à la poubelle, AD à L.A. contre plein de jeunes talentueux, un Zion Williamson sorti de nulle part, en un an les plans ont bien changé à la Nouvelle-Orléans. Déjà, le début de saison était compliqué. Anthony Davis faisait ses stats, certes, mais les Pels galéraient à enchaîner les victoires et on a bien senti que ça allait être compliqué de choper une place dans les 8. Et puis tout s’est empiré, AD commençait à louper des matchs, et la nouvelle est tombée : le numéro 23 voulait en fait quitter la Louisiane. Mais Dell Demps n’a pas donné à sa star ce qu’il voulait au risque de foutre en l’air sa saison. Les belles perfs de Julius Randle ou de Jrue Holliday n’ont pas suffi et les Pelicans ont fini à une triste 13ème place. Mais la réussite a souri à New Orleans, et surtout à David Griffin le nouveau vice-président des opérations basket, qui a choppé le premier pick de la Draft à la surprise générale.

En plus, on ne parle pas du premier pick de n’importe qu’elle Draft puisque l’édition 2019 comportait un des prospects les plus attendus des dernières années en la présence de Zion Williamson. Bref, l’après Anthony Davis démarre pas mal. Ce dernier a finalement fait ses bagages pour les Lakers avec quelques mois de retard, en échange d’une flopée de jeunes plein de potentiels et de tour de draft : au revoir AD, bonjour Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart. Pour compléter le tout, les Pels sont aussi allés chercher le pivot Jaxson Hayes en 8ème choix de draft puis les vétérans J.J. Redick et Derrick Favors à la Free Agency pour venir encadrer le tout.

La chance a joué avec eux lors de la Lottery, et les Pelicans auraient pu connaître un avenir beaucoup plus sombre sans Anthony Davis. Là, Alvin Gentry part avec un groupe très jeune mais très talentueux, probablement juste pour les Playoffs cette saison mais qui pourra faire très mal dans quelques années.


To Top