Bulls

Plus de TrashTalk
Après une saison couronnée par les défaites, 60 pour être tout à fait exact, il y un petit espoir de mieux pour celle qui arrive chez les Bulls. Le groupe de jeunes talentueux est toujours là, avec en tête Zach LaVine qui a montré de belle chose au niveau du scoring (23,7 points de moyenne) ou Lauri Markkanen qui a connu une grosse progression (18,7 points et 9 rebonds par match). Il y a eu aussi l’arrivée d’Otto Porter Jr. en cours de saison qui porte déjà ses fruits dans l’Illinois.
Finalement, cette mauvaise saison peut en partie s’expliquer par les nombreuses blessures qu’a connu l’effectif ainsi que le changement de coach en cours d’année. Fred Hoiberg ayant pris la porte le 3 décembre 2018 au profit de son adjoint Jim Boylen. Et puisqu’il faut toujours voir le positif, cette campagne compliquée leur aura au moins permis de drafter en septième position pour récupérer le meneur de North Carolina, Coby WhiteEn plus de leur rookie les Bulls ont réalisé une Free Agency très intelligente avec des arrivées de joueurs expérimentés qui vont pouvoir cadrer les jeunes et les aider dans leur quête de Playoffs. Thaddeus Young, l’ancien Pacer, va amener de la solidité défensive sans prendre beaucoup de ballons en attaque. Pendant que l’arrivée du Tchèque Tomas Satoransky va leur amener de la polyvalence sur les postes 1 et 2.
La page de la génération Derrick Rose, Jimmy Butler, Joakim Noah et tous les autres est enfin fermée. Il y a maintenant une nouvelle génération de jeunes joueurs pour faire « rêver » Windy City. Les fans de la franchise peuvent de nouveau avoir des espoirs et s’ils sont épargnés par les blessures, Jim Boylen dispose d’un groupe capable de faire de belles choses et pourquoi pas accrocher une place en Playoffs dès cette année.

To Top