Thunder

Paul George a encore été vilain : 37 points à Orlando, le type est plus chaud que LeBron sur son phone

paul george
Source image : NBA League Pass

Si le Thunder s’en est bien sorti cette nuit à Orlando, c’est grâce à plusieurs personnes dont Paul George. L’ailier, qui est au top de sa forme en ce moment, a encore été vilain dans tous les aspects du jeu.

Merci Nerlens Noel. Et merci Dennis Schröder. Et merci Russell Westbrook. Plein d’autres joueurs doivent être mentionnés pour valider cette dernière victoire du Thunder, car il aura fallu les efforts de tout le monde afin de s’imposer en terre hostile. Le Magic, qui en avait marre d’enquiller les défaites stupides à l’extérieur, rentrait au bercail et espérait faire chuter OKC, eux qui venaient de battre Milwaukee ce dimanche. Une bien drôle de mission, culottée, mais qu’Evan Fournier et ses potes prenaient très au sérieux puisqu’ils menaient en seconde période, grâce à un gros troisième quart-temps. Soudainement, le show de la première période n’était plus aussi fun pour les visiteurs, qui s’en remettaient à Schröder pour faire la différence. L’Allemand, incisif dans le dernier quart, libéra les siens et redonna les manettes aux titulaires pour qu’ils finissent le job. Idéal pour George et Westbrook, une nouvelle fois au top des deux côtés du terrain. Orphelins de leur moustachu préféré dans la raquette, les deux All-Stars devaient se retrousser les manches et Russ ne faisait que cela en claquant un triple-double particulièrement généreux à Orlando.

Mais alors Paulo… Disons que sa première période était scandaleuse d’efficacité et de chaleur. Non, ce n’est pas elle qui a défini le match du Thunder. Et non, ce n’est pas ce joueur qui a fait le push nécessaire dans le dernier quart afin de repartir avec la gagne. Mais le joueur qui recevait les chants de MVP sur la ligne des lancers, c’était lui et lui seul, en déplacement. Et le joueur qui régalait en début de match afin de poursuivre son coup de chaud récent, c’était bien Paul George. Plus les jours passent, plus on en discute, plus la course au MVP ouvre ses portes et laisse la place à de nouveaux participants. A-t-on assez parlé de Paulo, maintenant que James Harden rend un peu de place médiatique ? Le All-Star titulaire peut-il encore mieux jouer, lui qui approche chaque challenge avec détermination cette saison, comme pour justifier que sa prolongation à OKC était le meilleur des choix ? Difficile à dire. Mais ce qu’on peut tout de même vous suggérer, c’est ceci. Quand on voit le niveau de jeu auquel PG évolue en ce moment, repousser le réveil d’une grosse heure mériterait sa réflexion. Car franchement, Paul George balle en main aujourd’hui, c’est limite un blasphème de ne pas le regarder.

Et de 37 points à 14/24 au tir, en en ayant planté 31 en première mi-temps. Que nous réserve PG pour son prochain match ? Pas de réponse, mais on va se pencher dessus en priorité.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top