Salaires joueurs Utah Jazz

Découvrez les salaires des joueurs du Utah Jazz pour la saison 2017-18. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Salt Lake City se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2017-18 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22
Rudy Gobert $21,974,719 $23,491,573 $25,008,427 $26,525,281
Ricky Rubio $14,275,000 $14,975,000
Joe Ingles $14,136,364 $13,045,455 $11,954,546 $10,863,637
Derrick Favors $12,000,000
Alec Burks $10,845,506 $11,536,515
Joe Johnson $10,505,000
Thabo Sefolosha $5,250,000 $5,250,000
Dante Exum $4,992,385 $6,619,903
Jonas Jerebko $4,000,000 $4,200,000
Ekpe Udoh $3,200,000 $3,360,000
Donovan Mitchell $2,621,280 $3,111,480 $3,635,760 $5,195,501 $7,185,378
Rodney Hood $2,386,864 $3,472,887
Raul Neto $1,471,382 $1,839,228
Tony Bradley $1,414,920 $1,679,520 $1,962,360 $3,542,060 $5,277,669
Joel Bolomboy $1,312,611
Royce O’Neale $815,615 $1,378,242 $1,618,520 $2,023,150
Eric Griffin
Nate Wolters
Total $111,201,646 $93,959,803 $44,179,613 $48,149,629 $12,463,047

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Rudy Gobert. Le pivot qui a signé un contrat de 102 millions de dollars sur 4 ans en 2016, touche près de 22 millions de dollars cette saison. Il devance Ricky Rubio, le meneur sur qui le management a décidé de dépenser 14,2 millions de dollars cette année.

Avec le départ de Gordon Hayward pendant l’été, la répartition des salaires est bonne lorsqu’on regarde Jazz, puisqu’on ne voit pas de véritable mauvais contrat pesant trop lourd dans les finances. Le Français est désormais le patron sur le terrain et dans le business avec un beau chèque qu’il va tenter d’honorer en allant chercher une sélection au All-Star Game et un titre de DPOY. On surveillera les dossiers de Derrick Favors et Joe Johnson qui seront tous les deux agents-libres à la fin de la saison.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 119 066 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 99 093 000$ cette année.

Avec 111 201 646 dollars dépensés contractuellement cette saison, le Jazz aurait dû s’acquitter de la Luxury Tax pour conserver Gordon Hayward. Une faible consolation quand on connait le talent offensif du All-Star et le manque qu’il a laissé derrière lui chez les Mormons.


To Top