Salaires joueurs Detroit Pistons

Découvrez les salaires des joueurs des Detroit Pistons pour la saison 2017-18. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Detroit se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Name 2017-18 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22
Andre Drummond $23,775,506 $25,434,263 $27,093,019 $28,751,775
Tobias Harris $16,000,000 $14,800,000
Reggie Jackson $16,000,000 $17,043,478 $18,086,956
Jon Leuer $10,497,319 $10,002,681 $9,508,043
Avery Bradley $8,808,989
Boban Marjanovic $7,000,000 $7,000,000
Langston Galloway $6,666,667 $7,000,000 $7,333,333
Ish Smith $6,000,000 $6,000,000
Josh Smith $5,331,729 $5,331,729 $5,331,729
Anthony Tolliver $3,290,000
Stanley Johnson $3,097,800 $3,940,402 $5,311,662
Luke Kennard $2,759,280 $3,275,280 $3,827,160 $5,273,826 $7,256,785
Reggie Bullock $2,500,000 $2,500,000
Henry Ellenson $1,780,800 $1,857,480 $2,856,804 $4,053,805
Eric Moreland $1,739,333 $1,826,300 $1,913,267
Michael Gbinije $500,000
Beno Udrih $25,000
Dwight Buycks
Luis Montero
Inclusive Total: $115,772,423 $106,011,613 $81,261,973 $38,079,406 $7,256,785

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Andre Drummond. Le pivot, qui a signé un contrat de 130 millions de dollars sur 5 ans en 2016, touche près de 23,7 millions de dollars cette saison. Il devance Tobias Harris et Reggie Jackson, sur qui le management a décidé de dépenser 16 millions de dollars chacun cette année.

Avec trois contrats à plus de 16 millions de dollars l’année pour des joueurs qui n’ont pas le statut de superstar dans la Ligue ni même de All-Star confirmé, les Pistons sont légèrement bloqués financièrement. Il faudra également surveiller les dossiers d’Avery Bradley et Anthony Tolliver, eux qui seront agents-libres en fin de saison et négocieront donc de nouveaux contrats.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 119 066 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 99 093 000$ cette année.

Avec 115,772,423 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Pistons ont une la masse salariale d’un prétendant au titre alors qu’ils se trouveront plus à la frontière du top 8 à l’Est en fin de saison ce qui ne promet rien de bon à Stan Van Gundy pour la suite. Il va falloir être malin.


To Top