Suns

Plus de TrashTalk

Aucune autre équipe n’a été plus excitante et appréciée que celle de Phoenix l’an passé, cette troupe de jeunes scoreurs totalement libres lâchés en pleine nature par Jeff Hornacek et toquant à la porte des PlayOffs alors que la majorité des pronostics plaçait cette franchise dans les profondeurs de l’Ouest. Le nouvel entraineur de l’Arizona a réalisé un rare tour de magie en faisant croire son système à ses joueurs, ceux-ci prenant une dimension exceptionnelle tout au long de la saison.
De Gerald Green à Markieff Morris en passant par Miles Plumlee et Goran Dragic, tout le monde a élevé son niveau de jeu pour faire de Phoenix la plus belle histoire de la campagne 2014. Le meneur slovène finira justement avec le trophée de Meilleure Progression de l’Année, alors que c’est toute l’équipe qui aurait pu finir sur la photo des récompenses. On retrouvera donc cette année le même rythme de jeu intenable, en y ajoutant deux éléments clés : la prolongation de contrat d’Eric Bledsoe qui aura plutôt intérêt à jouer un peu plus que 40 rencontres, et l’arrivée d’Isaiah Thomas qui devrait fournir encore plus d’excitation et de vitesse à un groupe possédant déjà la quantité maximale. La puce des Kings sort d’une saison formidable en Californie, cette année sera celle du test justement pour voir si le trio Dragic-Thomas-Bledsoe peut cohabiter.

L’occasion également de voir si Hornacek ne nous a pas offert un tour de magie sur une seule tournée, les pouvoirs ayant disparus devant les demandes de temps de jeu en augmentation venant de certains… Si tout va bien, les PlayOffs seront là. Sinon, gare à l’orage dans le désert.

To Top