Pistons

Plus de TrashTalk

Et si c’était pour cette année ? Longtemps respectés au sein de la Conférence Est pour leurs apparitions consécutives en PlayOffs et leur expérience, les Pistons ont malheureusement retrouvé les profondeurs de la Ligue à cause d’un management des plus douteux et surtout des entraineurs qui se sont succédés comme les défaites à Philadelphie.
C’est justement pour tout refaire à neuf que la franchise de Detroit s’est offerte un sacré cadeau cette saison en Stan Van Gundy. L’ex-magicien d’Orlando est attendu de pied ferme dans une cité où basket et printemps ne riment plus depuis quelques temps, alors que l’effectif fait pleurer un paquet de General Managers. En effet, quand vous avez un trio Andre DrummondJosh SmithGreg Monroe dans votre raquette, en temps normal les PlayOffs vous y allez les bras derrière la tête. Sauf que l’alchimie n’a pas pris entre les trois gaillards, et qu’avec un Brandon Jennings laissé en mode open-bar à la mène tout est parti en sucette. Il faudra donc un grand niveau d’autorité et de discipline de la part de SVG pour redresser le navire, qui faisait la teuf au fin-fond de l’Est depuis trop longtemps.
Les PlayOffs sont largement envisageables, surtout quand on voit le potentiel de cette équipe jeune et polyvalente, mais tiendra-t-elle son sérieux pendant 80 rencontres ou explosera-t-elle comme prévu autour du Nouvel An ? C’est cette question que devra tenter de répondre le nouvel homme fort des Pistons, qui n’est ni un joueur ni un puissant acheteur mais bien le moustachu assis sur le banc.

To Top