Pacers

Plus de TrashTalk

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Ou plutôt, deux en l’occurence, les Pacers ayant vécu un des plus grands drames de ces derniers mois en voyant Paul George s’exploser la jambe lors d’un match d’exhibition avec Team USA. Le multiple All Star devra regarder ses copains jouer toute la saison, et si sa seule absence représentait déjà un lourd fardeau à assumer, celle de Lance Stephenson aura aussi un impact important chez les Pacers.
Peut-être que le vestiaire sera nettement plus sain et joyeux quand on sait que ce dernier pouvait s’embrouiller avec ses propres coéquipiers, mais statistiquement il sera impossible de voir Rodney Stuckey ou CJ Miles remplir les cases. Les deux “grosses” acquisitions de l’été à Indiana se feront surtout une place au soleil en tentant de relancer leur carrière avec un bon temps de jeu, mais on surveillera en premier lieu la paire Roy HibbertGeorge Hill dans les semaines à venir car à un véritable tournant de la leur. Le premier revient des pires PlayOffs imaginables, et le second aura beaucoup de ballons à gérer avec les évènements récents. Si ces deux jeunes talents se bougent suffisamment et suivent l’exemple offert par David West pour inspirer leurs coéquipiers, il y a de fortes chances pour que les Pacers gardent leur place dans le Top 8, grâce à une défense qui devrait rester étouffante sous les ordres de Frank Vogel.
La concurrence sera rude, car de nombreuses équipes ambitieuses souhaitent prendre le spot du leader de la saison dernière à l’Est, mais s’il y a bien une équipe qui peut se serrer les coudes et y arriver, c’est bien eux.

To Top