Blazers

Plus de TrashTalk

Ce n’était pas forcément l’équipe qu’on plaçait dans les hauteurs de la Conférence Ouest avant le début de saison dernière, mais elle a fermé un paquet de bouches en réalisant une campagne de toute beauté. Derrière un Damian Lillard de rêve et un LaMarcus Aldridge tout aussi imposant à son poste, les jeunes Blazers ont offert un basket inspiré à leurs fans et permis à toute une ville de retrouver les demi-finales de leur conférence : c’est justement sur un énorme tir du meneur que la franchise a explosé, elle qui enchainait les malédictions de blessures depuis des années.

Il faudra cependant voir ce que cette nouvelle saison offrira dans l’Oregon, le banc n’ayant pas vraiment été amélioré à cause du départ de Mo Williams. On sera ainsi une nouvelle fois attachés au cinq majeur de Portland, celui sur lequel Terry Stotts se repose majoritairement grâce à sa complémentarité et sa polyvalence. Entre Lillard, Aldridge, Nicolas Batum, Wesley Matthews et Robin Lopez, c’est vrai que de nombreuses franchises se sont cassées les dents l’an dernier et que le bilan devrait être une nouvelle fois impressionnant à domicile. L’évolution la plus importante sera probablement celle de C.J. McCollum, le jeune scoreur drafté l’an passé n’avait pas pu montrer son talent à cause de soucis physiques mais il aura toutes les opportunités du monde avec le départ de Williams et le besoin de minutes de qualité demandées par Stotts.
Au programme donc, une saison similaire à la dernière, si on ne compte aucune blessure et que les jeunes évoluent correctement : si un seul des boulons pète dans le cinq de départ, attention à la dégringolade…

To Top