Equipes

Le calendrier des Phoenix Suns 2018-19 : dates majeures, grands matchs, c’est par ici !

Devin Booker
Source image : YouTube

Il est prêt, il est officiel : le calendrier 2018-19 des Phoenix Suns est enfin tombé ! Pour ne rien louper du programme qui attend les fans et les joueurs en NBA cette saison, voici l’analyse complète des matchs à venir.

Vous sentez cette odeur ? Mais oui, c’est celle de la hype ! Les Suns vont potentiellement retrouver les belles planches de la NBA, après avoir fracassés celles-ci depuis quelques saisons. Finies les profondeurs abyssales du classement ? Pas sûr, car entre nouveau coaching et jeunes joueurs inexpérimentés, la formule est parfaite pour se vautrer. Cependant, avec autant de talent, de style et de confiance, les yeux seront forcément tournés vers Phoenix et une troupe excitante sur le papier. Preuve étant, la première semaine risque de placer les cactus sur le devant de la scène, avec 4 gros matchs rien que pour annoncer la couleur. Viendra ensuite un peu de calme dans le désert de l’Arizona, avant un doublé des plus intrigants en décembre. D’abord un petit périple à l’Est, puis une des plus longues sessions à domicile de toute la NBA cette saison : 7 matchs face à des poids lourds. Et là, dites-vous qu’on n’est pas encore en 2019. Une fois le champagne utilisé comme arrosoir, on pourra profiter d’une pause de début d’hiver pour poser quelques automatismes, et voir où se situe cette équipe. Mal classée ? On pourra envisager un micro-tanking de fin d’année, même si le management a l’air contre. Bien classée ? Attention au push de fin de saison, car une fois la mi-mars dépassée le calendrier tend parfois la main. Ce sera d’ailleurs l’occasion idéale pour voir où en est DeAndre Ayton, récent numéro 1 de la dernière Draft. Mine de rien, le pivot va se coltiner du bon steak vers la fin de saison, en espérant qu’il tienne face aux baobabs les plus costauds de la Ligue. Avec un peu de chance (ou pas), on aura du Elie Okobo responsabilisé dans un dernier virage sans réelle signification.

# Plus long road-trip : 5 matchs (fin février)

# Plus longue session maison : 7 matchs (fin décembre)

# Mois le plus chaud : décembre (16 matchs dont 8 à l’extérieur + 4 back-to-back)

# Mois le plus cool : mars (15 matchs mais 9 à la maison)

# Matchs en antenne nationale : 3 sur toute la saison.

# Nombre de back-to-back : 12 sur toute la saison.

# Nombre de rencontres tôt en France : 5 sur toute la saison.

# Trois affiches à retenir : Mavs (17/10), Thunder (28/12) et Lakers (02/03)

 Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top