News NBA

Les 10 matchs de la saison NBA à ne surtout pas manquer : le calendrier officiel 2018-19 est dispo !

NBA

Enfin, ça y est ! Cette nuit, la NBA a rendu public son calendrier officiel de la saison à venir, ce qui donne un paquet d’informations à trier. Vous avez la flemme ? Vous voulez un condensé quatre étoiles ? Par ici.

Le marathon débutera bien le 16 octobre, comme annoncé récemment. Une gigantesque course qui opposera 30 franchises, plus de 400 joueurs et une bonne tonne de café, pour notre plus grand bonheur. Cependant, le bordel peut parfois sembler tel qu’on ne sait plus trop où donner de la tête. Quels matchs regarder en priorité ? Quand est-ce que je vais devoir mettre une disquette à mon boss ? N’ayez craintes, on a fait ça pour vous ci-dessous : voici les 10 matchs et dates à ne manquer sous aucun prétexte, si vous voulez affirmer que vous avez suivi un minimum la saison NBA 2018-19.

# 1 – Opening night : que la fête commence ! (16 octobre)

C’est un mardi, comme d’hab, que les hostilités démarreront dans deux coins assez mythiques de la Ligue, Boston puis Oakland. En effet, les deux premières rencontres de la saison régulière offriront un spectacle à ne pas manquer, déjà parce qu’on sera en chien depuis 6 mois, mais aussi parce que le niveau d’animosité risque d’être élevé : Celtics – Sixers (2h) puis Warriors – Thunder (4h30). Le Process qui tendra ses bras à Gordon Hayward pour son comeback, OKC qui voudra défoncer la remise de bagues aux copains de Golden State, il y aura forcément une odeur de sang au TD Garden comme à l’Oracle Arena. Rien que pour notre dalle collective, ça ne se loupe pas.

# 2 – Lakers vs Rockets : l’ère de LeBron est lancée (20 octobre)

Les vrais fans des Lakers ou simples geeks comme nous auront évidemment un oeil sur le tout premier match des nouveaux Lakers deux jours plus tôt, à Portland, mais le cirque ouvrira officiellement ses portes le premier samedi de la saison, lorsque LeBron James et ses boys joueront pour la toute première fois à domicile : Lakers – Rockets (4h30), ça fait tard pour regarder un cartoon mais autant dire que le rendez-vous sera immanquable. Entre Melo qui s’adapte à ses nouveaux coéquipiers, BronBron qui veut se vénère, Lonzo Ball versus Chris Paul ou James Harden qui aura deux trois choses à dire, vous collez 48 minutes de Benny Hill et vous avez l’affaire West Coast la plus regardée de la semaine, du mois, et peut-être de l’année.

# 3 – Thunder vs Rockets : ambiance retrouvailles pour Melo (8 novembre)

Trois petites semaines après ses débuts à Houston, Carmelo Anthony fera le déplacement qu’on attend tous, du côté d’Oklahoma City. Sur le papier, pas de quoi en faire une caisse puisque l’ailier n’est pas resté 500 ans chez le Thunder, sauf qu’on connaît tous le contexte du départ, les déclarations précédant celui-ci, et la rivalité qui existe entre Houston et OKC. Au-delà de Melo qui sera surveillé de près, on aura évidemment un oeil sur Westbrook versus Harden, Paul George et ses potes qui voudront faire exploser la Chesapeake Arena, et Chris Paul en mode patron en déplacement : Thunder – Rockets (2h), peu de huées en perspectives pour Anthony mais une bonne grosse affaire de pouvoirs à Oklahoma City.

# 4 – LeBron is back : Cavs – Lakers à Cleveland (21 novembre)

Certes, on sera à des années lumières du tout premier comeback de LeBron à Cleveland, lorsqu’il était limite menacé de mort en 2010 après avoir plus ou moins trahi les Cavs en antenne nationale. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le King de retour dans son royaume, c’est l’assurance d’un immense moment de télévision, entre la couverture média réservée au numéro 23, les hommages envers lui, ses retrouvailles avec d’anciens coéquipiers et le match en lui-même. Quid de Kevin Love ? De Gérard ? De Collin Sexton ? Cavs – Lakers (2h), c’est avant tout une histoire de royauté respectée dans le monde entier, mais c’est aussi une histoire d’identité pour les copains de Cleveland. Se feront-ils marcher dessus comme il y a 8 ans, ou bien offriront-ils un bien meilleur spectacle pour tenir tête à LeBron ?

# 5 – Joyeux Noël : les 5 rencontres du Christmas Day (25 décembre)

Pas besoin de traîner 500 ans autour du pot, on vous balance le programme comme ce fût déjà le cas récemment. Knicks – Bucks (18h), Rockets – Thunder (21h), Celtics – Sixers (23h30), Warriors – Lakers (2h) et Jazz – Blazers (4h30). La dinde dans le ventre, les restes éparpillés sur la table, quelques bonnes punchlines commentées en direct et un marathon qui se termine souvent endormi dans le fin-fond du canapé, vous connaissez les bases. Attention aux audiences du quatrième match, ça risque de taper du record…

# 6 – Kawhi Leonard retourne enfin à San Antonio (3 janvier)

Mode silencieux, ou pas ? Blessé, ou pas ? Quoi qu’il en soit, la date a bien été inscrite sur le calendrier et probablement entourée en rouge par l’ailier des Raptors. Transféré à Toronto cet été, Kawhi fera son retour dans sa franchise de toujours en début de nouvelle année, histoire de faire coucou à des Spurs qui l’affectionnent tout particulièrement. Les huées potentielles seront à surveiller, tout comme les bonnes résolutions d’un Leonard plus mystérieux que jamais. Où en seront Toronto et San Antonio à ce moment précis de la saison ? Spurs – Raptors (2h), ce sera certes l’occasion aussi de voir DeRozan en action contre ses anciens potes, mais c’est évidemment sur Kawhi que les caméras et les micros seront braqués.

# 7 – Le retour du patron : Tony Parker à San Antonio (14 janvier)

Moment d’émotion ? Moment d’émotion, forcément. Dix jours après le passage muet de Kawhi dans ce coin du Texas, c’est Tony qui sera de visite avec les Hornets pour une soirée sponsorisée par Kleenex. L’accolade avec Gregg Popovich, les sourires échangés avec Manu Ginobili, l’ovation monstre que les fans locaux lui accorderont, là on parle d’un comeback émouvant en perspective. Spurs – Hornets (2h30), si vous êtes passionné par les retours du genre il y aura aussi Blake Griffin à Los Angeles deux jours plus tôt. Autant dire qu’on adorera couper des oignons début janvier.

# 8 – MLK Day : un gratin exquis pour tout le monde (21 janvier)

Prenez votre respiration, prévenez vos proches et remplissez déjà le frigo, car le Martin Luther King Day 2019 risque d’envoyer du petit pâté. Démarrage en douceur et finition en lourdeur, voici le menu du troisième lundi de janvier. Knicks – Thunder, Cavs – Bulls, Wizards – Pistons, Bucks – Mavs, Hawks – Magic, Nets – Kings, Grizzlies – Pelicans, Celtics – Heat, Sixers – Rockets, Jazz – Blazers, Lakers – Warriors. La formule, vous la connaissez. Début du bordel ambiant à 18h30, fin de session à 7h du matin, une bonne grosse session NBA qui permet à tout le monde de se retrouver tôt et apprécier du panier-ballon en début de semaine.

# 9 – Celtics vs Lakers : la rivalité reprend ses droits (7 février)

Ces dernières années, c’est peu dire si on a pas beaucoup kiffé les retrouvailles entre Boston et Los Angeles. Un peu de hype pour rien, un peu de déséquilibre à quasiment chaque rencontre, lointaines sont les années où ça se défonçait devant des millions de spectateurs. Sauf que cette fois ? Le tableau est saisissant : LeBron versus Kyrie, Lonzo versus Tatum, deux franchises attendues en Playoffs, une couverture média folle, Celtics – Lakers (2h) quoi ! Ambiance folle prévue au TD Garden, prévenez les voisins ça risque d’être puissant.

# 10 – DeMar DeRozan retrouve Toronto : sortez les mouchoirs (22 février)

Après avoir joué toute sa carrière sous le maillot des Raptors, DeRozan va enfin retrouver son public et ses anciens coéquipiers avec une nouvelle tunique. Est-ce qu’on peut affirmer qu’il s’agira là de la rencontre la plus émouvante de la saison ? Probablement. Les hommages, ovations et dédicaces risquent d’être nombreuses, et ce quelques jours avant la rencontre en elle-même. Raptors – Spurs (1h), c’est le moment préféré des doudous qui aiment avoir des frissons, et qui voudront voir quelle type de performance DeMar lâchera sous autant de pression. Être Canadien et ne pas pleurer ce soir-là, cela n’existe pas.

Notons aussi la toute dernière semaine de la saison régulière, avec DeMarcus Cousins à New Orleans ou la potentielle dernière rencontre en carrière de Dirk Nowitzki ! Toutes ces dates détaillées, vous pouvez les retrouver sur le compte Twitter de TrashTalk, pour le reste vous savez quoi faire : réservez les dates ci-dessus.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Hugo Becker

    11 août 2018 à 8 h 45 min at 8 h 45 min

    Spurs-Rockets pour le retour de TP à Sans Antonio ?🤔🤔

    • Jean Mouloude

      12 août 2018 à 19 h 55 min at 19 h 55 min

      TP joue a Houston? J avais cru comprendre qu il jouait en Caroline du nord maintenant, tu es très mal renseigné

  2. WestWorld

    11 août 2018 à 12 h 25 min at 12 h 25 min

    Warriors-Pelicans pour l’affrontement entre roi Davis et salope Cousins

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top