Pistons

Jon Leuer a encore été opéré : cette fois-ci c’est le genou, la carte de fidélité commence à se remplir

Jon Leuer

Et ne nous demandez pas pourquoi on a mis une photo de Goran Dragic.

Source image : YouTube

Petite pause dans la course à l’armement, pour vous causer quelques minutes du soldat Leuer. Un h étrangement absent dans son prénom et une condition physique encore moins présente puisque l’on a appris que l’intérieur des Pistons avait été opéré du genou mercredi, six mois après… avoir été opéré de la cheville. Ça va Docteur Maboul ?

Il ne fait pas partie de ces superstars qui trustent les Top 10 chaque matin, mais il est de la caste de ces joueurs utiles en toutes circonstances. Sept saisons dans la Ligue mais déjà plus de 200 rencontres loupées à cause notamment d’un physique bien fragile, bien dommage pour un charbonneur/shooteur apprécié partout où il est passé. Drafté par les Bucks en 2011, à l’époque où la franchise du Wisoncin s’intéressait encore aux physiques quelconques, Jon sans h a depuis fait le bonheur des Grizzlies, des Suns et des Pistons, avec un crochet rapide par Cleveland lors de la saison 2012-13. Titulaire à Detroit à 34 reprises lors de la saison 2016-17, Leuer avait claqué sa meilleure saison en carrière avec une dizaine de points de moyenne, mais le karma lui a filé un bel uppercut la saison suivante puisqu’une cheville qui craque lui pourrira la quasi-intégralité de la saison. Dommage, mais les Pistons trouveront la parade en attirant Blake Griffin histoire de ne même pas avoir besoin d’un back-up au poste 4.

Six mois plus tard, Jon semblait retrouver quelques sensations mais patatra, on ne change pas une équipe qui couine et après la cheville gauche c’est cette fois-ci le genou droit qui va coincer. Pour la symétrie on repassera mais pas pour la chirurgie, puisque l’on a appris par la franchise du Michigan que leur intérieur avait été opéré mercredi dernier du ménisque, suite à une blessure contractée lors d’un work-out estival. Le retour du garçon est toutefois prévu pour le training camp et si l’on n’aime pas trop jouer les oiseaux de mauvais augure, on conseille à Jon de faire attention à ses mollets et ses cuisses, juste au cas où. Plus sérieusement, la raquette des Pistons composée de Dede Drummond, Blake Griffin, Zaza Pachulia et Henry Ellenson aura bien besoin d’un Leuer sur une petite quinzaine de minutes alors cette fois-ci on arrête les conneries, on se soigne et on évite de courir sur les cailloux pendant quelques mois.

On souhaite évidemment un bon rétablissement à Jon-Jon, en espérant le voir en tenue pour la reprise. Y’en a marre de ces débuts de saison gâchés par les blessures des superstars de la Ligue, et faudrait quand même pas se priver d’un pick pareil en TTFL.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top