Bucks

Brook Lopez pense que les Bucks peuvent dominer l’Est : ça n’arrête pas aujourd’hui, on attend le communiqué des Hawks

Lopez du 63, TrashTalk Fantasy League

Mange tes morts la Conférence Est.

Source image : YouTube

Après Jaylen Brown qui a fait exploser sa confiance à la face du globe hier soir, c’est désormais Brook Lopez qui s’y met. Et en terme de grosse bagarre rangée il s’y connait le Lopez, alors on se tait, on écoute… mais on a le droit de se marrer.

S’affranchir de LeBron James donne décidément plus d’ailes que Red Bull, et après le jeune arrière des C’s c’est désormais Brook Lopez qui s’est laissé aller à un bel élan d’optimisme concernant la saison à venir. Pour lui les Bucks ont les moyens de jouer une Finale NBA dès cette année, peut-être même qu’il y a un futur MVP caché parmi ses coéquipiers. Non Pat Connaughton, rassied-toi, ce n’est pas toi.

Je pense sincèrement qu’on aura une vraie alchimie dans ce roster. Nous avons une telle variété de talents, de jeunes talents, et je pense que tout ça va rendre les choses faciles pour tout le monde. On peut faire beaucoup de bruit à l’Est.

Giannis ? Il me fait halluciner. Il est sans conteste l’un des meilleurs joueurs de l’Est et de toute la Ligue. Ca va être tellement dingue d’évoluer à ses côtés. Et le plus fou avec lui, c’est qu’il n’est pas seulement un joueur exceptionnel, c’est également un coéquipier fabuleux. Quand tu vois le genre de leader qu’il est… c’est vraiment quelque chose de spécial. Il est unique.

Beaucoup de bruit à l’Est, Giannis est un mec doué, rien de nouveau sous le soleil, sauf quand Brook Lopez se voit lancé sur le sujet du départ de LeBron à l’Ouest. Lâchez les rênes, mode roue libre activé :

On pense tous que la Conférence Est va être plus ouverte que jamais. Ce sera à la fois excitant et très disputé. Pas mal de franchises peuvent faire de grandes choses, les Sixers, les Celtics, les Raptors […] mais nous sommes confiants, franchement, sur le fait que nous sommes capables de remporter la Conférence Est.

Allez hop, une de plus. Le nombre de franchises confiantes en ce mois d’août commence à gonfler et à ce rythme-là on entendra bientôt David Fizdale et Rick Carlisle parler de Playoffs. Pas une idée complètement saugrenue néanmoins de la part de Brook Lopez, qui doit en sus être tout heureux de jouer pour la première fois depuis pas mal de saisons avec une franchise ambitieuse à court-terme. L’ajout de Brook dans la raquette des Bucks sera d’ailleurs l’un des points à surveiller à la reprise, ce dernier étant le pivot le plus doué offensivement vu depuis des lustres dans le Wisconsin, mais pas sûr en revanche que son profil fit parfaitement avec la philosophie de jeu à Milwaukee, à savoir traverser le terrain en quatre appuis et deux passes.

Pour Brook Lopez ça ne fait donc pas un pli, les Bucks peuvent remporter l’Est cette saison. Comme pour Jaylen Brown avec les C’s, comme pour Joel Embiid avec les Sixers, comme pour Kyle Lowry avec les Raptors, comme John Wall avec les Wizards, comme ma grand-mère avec les Baltimore Bullets.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top