Lakers

Une année de reconstruction aux Lakers ? Certainement pas pour LeBron James, objectif fermer des gueules

LeBron James cavaliers

Quand on t’annonce hors des playoffs.

Source image : Youtube

Depuis sa signature aux Lakers, le King est resté bien en retrait des caméras. Mais à l’occasion de l’ouverture de son école dans l’Ohio, le natif d’Akron a répondu à quelques questions sur la saison prochaine. Et LeBron annonce : il n’est pas vu pour faire de la reconstruction.

Enfin, peut-être avec les briques de Lonzo et Rondo, mais pas dans ce sens là. Un mois après avoir provoqué un séisme sur la planète basket en signant aux Los Angeles Lakers, LeBron James continue son intersaison somme toute tranquille. Après être apparu avec le short pourpre et or, puis une première déclaration sur les réseaux sociaux, le King a accepté une longue interview à l’occasion de l’ouverture de son école dans sa ville natale d’Akron. L’occasion pour Rachel Nichols d’ESPN de revenir sur son engagement pour sa ville mais aussi sur l’aspect sportif et son avenir avec les Lakers. Car depuis le début de la free agency, les critiques pleuvent : comment va tenir le vestiaire ? Y a-t-il assez de shooteurs autour de LeBron ? L’effectif n’est-il pas trop jeune ? LeBron va-t-il rater les Playoffs pour la première fois depuis 2005 ? Tant de questions qui nous passionnent en tant que fans de basket, et qui ouvrent parfois la voie aux pires conclusions hâtives. Interrogé justement sur le fait de potentiellement gaspiller l’une de ses dernières années de son prime dans une jeune équipe pas vraiment prête pour jouer le titre, LeBron est resté catégorique.

« Je ne regarde même pas cela de cette façon, parce que je ne pense pas que ce sera l’une de mes dernières années dans mon prime. C’est juste une autre donnée statistique, et j’ai toujours aimé retourner les pronostics dans ma vie. Surtout qu’être souvent autour de mes enfants me donne encore plus de temps proche de la jeunesse. […] Donc je ne pense même pas que ce soit une année de reconstruction pour nous. Nous avons l’opportunité de faire quelque chose que beaucoup ne nous pensent pas capables de faire, et nous adorons le fait que les gens pensent que c’est une autre année de reconstruction, et que nous ne sommes pas prêts. Donc cela va motiver nos gars de toute façon. »

Comment ne pas être d’accord avec lui. Avec 27,5 points, 8,6 rebonds, et 9,1 assists, le tout à des pourcentages extrêmement sales, le King vient en effet de nous sortir sans doute sa meilleure saison en carrière et l’une des plus grandes campagnes individuelles de Playoffs all-time à… 33 ans. Si le déclin peut arriver brusquement, LBJ continue de nous prouver que l’âge n’est qu’une donnée numérique, tant son hygiène de vie et sa gestion de l’effort l’ont tenu loin de l’infirmerie tout au long de sa carrière. Et bon, si l’on peut penser que l’année des Lakers sera compliquée, tant pour des raisons d’expérience, de complémentarité du roster, ou de viabilité du vestiaire, difficile de dire qu’une équipe avec LeBron James est une équipe de reconstruction. Quand on voit ce que le King a pu faire avec l’effectif des Cavaliers de l’an dernier, tout est possible pour ces Lakers qui auront à cœur de faire taire les critiques. Le statut de contender est encore trop loin à aller chercher, tant les Warriors et les Rockets semblent au-dessus du lot, mais voir une équipe menée par LeBron James ne pas finir dans les hauteurs de la saison régulière reste un scénario encore plus farfelu que des Belges acceptant leur défaite à la Coupe du Monde. Rendez-vous donc en octobre, pour les grands débuts du King au Staples Center.

Attention à ne pas énerver le King, car c’est dos au mur que LBJ est le plus impressionnant. Et au vu des critiques qui tournent sur son équipe depuis le début de l’été, on peut s’attendre à un LeBron le couteau entre les dents, qui réussira à sublimer cette petite clique des Lakers. S’il est arrivé en Finales NBA avec les Cavs 2018, tout est possible pour le natif d’Akron… même à l’Ouest.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top