Celtics

Kyrie Irving a frôlé le staphylocoque après sa blessure au genou : frayeur sans gravité, rendez-vous à la rentrée

Kyrie Irving

Les blagues les plus courtes sont les meilleures, pourvu que celle-ci soit bien finie.

Source image : NBA League Pass

Blessé depuis le mois d’avril, Kyrie Irving était forcé de suivre la suite des opérations depuis le banc. Une opération nécessaire qui faisait suite à celle subie juste après les Finales NBA, à l’époque où il évoluait encore sous le maillot des Cavaliers. Depuis, Uncle Drew a retrouvé ses copains au mini-camp d’entrainement annuel organisé par Team USA. Il assure d’ailleurs être prêt à reprendre avec la franchise du Massachusetts lors du training camp. 

Après sa demande de transfert, Kyrie Irving voulait voler de ses propres ailes, sans l’aide de papa LeBron. Ce sera chose faite car l’ancien meneur de Duke a très vite pris les rênes des mythiques Boston Celtics. Dans le système léché du maestro Brad Stevens, Uncle Drew envoie 24, 4 points à 49% au tir, 5,1 passes décisives et 3,8 rebonds. On parle de lui comme d’un prétendant sérieux au titre de MVP. Rayonnant aux côtés de Jason Tatum, Al Horford ou de Jaylen Brown, il guide les C’s jusqu’à la deuxième place à l’Est, en saison régulière. Néanmoins, à l’image de Gordon Hayward, forfait depuis le premier match à cause de sa terrible blessure, Kyrie Irving est contraint de quitter la bataille avant d’aborder les Playoffs. Simple précaution d’usage se disait-on à l’époque. Néanmoins, on ne pouvait pas se douter de l’ampleur des dégâts. Après une fracture survenue lors des Finales NBA, les médecins des Cavaliers n’avaient pas eu d’autre choix que de poser des fils de fer dans le genou du meneur pour consolider l’articulation, de quoi détraquer toutes les machines dans les aéroports. Transféré depuis chez les Celtics, le staff de la franchise a décidé de lui les retirer en mars dernier, pensant que la blessure était suffisamment cicatrisée. Toutefois, en voulant enlever ces bouts de ferraille, les spécialistes ont eu la mauvaise surprise de constater que celle-ci avait sérieusement infecté l’articulation de l’ancien joueur de Duke. D’après, les propos d’Ohm Youngmisuk d’ESPN, le numéro 11 a frôlé le staphylocoque. Impossible donc, de poursuivre la saison. Pour éviter la catastrophe, en plus des antibiotiques engloutis, les médecins lui ont également placé un cathéter dans une veine reliée au cœur. Bien content d’être sorti d’affaire, Kyrie Irving s’est exprimé sur cette épreuve auprès des médias.

« Je combattais une infection qui se trouvait à un endroit que vous ne pouvez pas atteindre avec les mains. On m’a découvert une infection sur le fil métallique et les vis, donc j’ai dû les enlever et prendre des antibiotiques pendant deux mois. […] Ça aurait pu évoluer en staphylocoque, mais on l’a traité tôt. Je suis heureux que ce soit fait. C’était deux putain de longs mois. »

Actuellement au mini-camp de Team USA, Kyrie Irving prend le temps de plaisanter avec ses gars. On le voit même dans une vidéo, jouer les coachs de shoot auprès de Kevin Durant, Russell Westbrook et Victor Oladipo, rien que ça. Présent à Las Vegas, Uncle Drew ne semble pas supporter l’idée d’être loin des terrains. Alors qu’il aurait pu à maintes reprises profiter et se reposer aux Bahamas, le point guard a souvent joué les prolongations après une saison déjà bien chargée en enfilant la tunique de l’équipe nationale. Australien de naissance, le champion NBA 2016 avec les Cavs a été médaillé d’or aux championnats du monde 2014 en Espagne puis aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. Reposé et pleine possession de ses moyens, il assure pouvoir être présent au training camp des Celtics.

« C’est probablement la première fois depuis sept ans que j’ai eu du temps pour travailler sur des choses sur lesquelles je veux progresser pendant l’été. Soit je jouais avec Team USA, soit j’étais blessé, soit je sortais d’un titre. […] C’était beaucoup de boulot, et ça m’a rattrapé la saison dernière, et là c’est une chance de pouvoir réellement prendre mon temps et me concentrer sur mon corps cet été. »

Suffisamment remis avant d’aborder sa dernière année de contrat avec les Celtics, Kyrie Irving sera sans aucun doute présent à la reprise. Cependant, nul ne sait si on acolyte, éloigné des terrains de longue date, Gordon Hayward fera le déplacement. Après une Finale de Conférence perdue face aux Cavs de LeBron James, Boston aura à cœur de jouer les Finales NBA, maintenant que le chauve d’Akron a choisi de basculer dans la Conférence Ouest.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. U. Drew

    30 juillet 2018 à 12 h 57 min at 12 h 57 min

    Je suis désolé mais l’évolution en « staphylocoque » ne veut strictement rien dire. Ca aurait pu évoluer en septicemie (passage de la bactérie du site d’infection dans le sang) au pire. Et je pense que c’est ce qu’il ont voulu éviter en foutant un cathé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top