Mavericks

Dirk Nowitzki se la joue maître Yoda avec Kevin Durant : sur les réseaux sociaux doucement tu iras

Dirk Nowitzki
Source image : Youtube

Bien qu’il approche déjà de la trentaine, Kevin Durant donne encore parfois l’impression de se chercher tel un adolescent en manque de confiance en soi. Souvent critiqué sur la toile et en particulier sur Twitter, il n’hésite pas à répondre à ses détracteurs. En espérant que les conseils de Dirk Nowitzki l’aident à relativiser un peu sur la valeur des réseaux sociaux.

La saison dernière, KD a encore réalisé un exercice solide et sans bavure. Leader des Golden State Warriors durant les absences sur blessure de Stephen Curry, l’ailier longiligne a plus qu’assuré l’intérim. Avec 26,4 points à 51,6% au shoot, 6,8 rebonds et 5,4 passes décisives de moyenne, Durantula a mené son équipe jusqu’au deuxième spot de la Conférence Ouest derrière des Rockets intouchables. Avec le retour de l’épice, les Warriors ont activé le mode Playoffs fin avril. Après s’être débarrassé des Spurs puis des Pelicans, l’équipe de la Bay d’Oakland a disputé le choc tant attendu face à Houston en Finale de Conférence. La série tiendra toutes ses promesses, les Texans se mettant même à rêver en menant jusqu’à 3-2. Néanmoins, la blessure de Chris Paul changera la donne. Le moment est idéal pour que Durant élève son niveau de jeu et permette aux siens de remporter la confrontation en sept matchs. Le numéro 35 sortira deux matchs solide en étant ultra-clutch. KD remettra ça en finale face aux Cavs de LeBron James. Comme la saison précédente, il achèvera l’équipe de l’Ohio d’un tir à 3 points monstrueux dans le Game 3. Les deux équipes étaient alors aux coudes à coudes. Les Cavs seront balayé et Kéké remportera ainsi un second trophée de MVP des Finales. Une deuxième saison XXL qui a eu le mérité de faire taire pas mal de détracteur.

Néanmoins, souvent critiqué depuis son choix de rallier Oakland après un début de carrière entre Seattle et OKC, Kevin Durant supporte mal les reproches qui lui sont faits à ce sujet. Passionné de débat, de journalisme et destiné à devenir consultant dès la fin de sa carrière, l’arrière des Blazers, C.J. McCollum a invité KD à prendre part à son podcast. La tension est montée entre les deux hommes lorsque son départ du Thunder a été évoqué. Le joueur de Portland admet ne pas avoir compris cette décision, Dudu choisissant en effet de venir renforcer une équipe qui venait d’établir le record de victoires en saison régulière et accessoirement d’éliminer les Blazers en Playoffs. Une petite pique qui n’a pas plu (pour changer) à KD qui a alors directement attaqué les performances de Rip City en guise de réponse. Pas très classe de la part d’un invité. Les deux hommes ont ensuite préféré évoquer le cas de DeMarcus Cousins mais la situation s’est encore un plus envenimée. Le combo guard affirmait espérer secrètement que l’ancien joueur des Kings vienne former un duo d’intérieurs avec Jusuf Nurkic dans l’Oregon. Réponse une nouvelle fois cinglante de Kevin Durant et pleine d’arrogance. Une fois le podcast publié, la discussion s’est terminée sur les réseaux sociaux. L’arrière des Blazers a finalement sagement éteint l’incendie sur Twitter même si certains y verront encore une dernière attaque à son invité pas très coopératif. Mais ce sont surtout les fans qui s’en sont donnés à cœur joie en n’hésitant pas à donner des noms de plage au MVP 2014, ce qui a eu le don de le faire sortir de ses gonds. Une réaction que la légende des Mavs, Dirk Nowitzki ne comprend pas. Habitué à recevoir les critiques avec humour et légèreté, l’intérieur allemand s’est permis de donner quelques conseils à Kevin Durant au micro de NBC Sports Bay Area.

« Je ne suis abonné à son compte sur Twitter, mais c’est dur de ne pas voir ce qui se passe. Mais de manière générale, je ne comprends pas pourquoi tu répondrais aux fans qui viennent t’insulter. J’aime rigoler de tout ça. Quand je vais sur Twitter et que je regarde mes mentions, il y a des « Hey, t’es vieux, va-t’en, prends ta retraite ». Ce genre de truc. Je trouve ça marrant. Tu ne devrais pas être sensible à ça. C’est comme ça que je vois les choses. Je ne comprends pas trop pourquoi KD ressent le besoin de répondre à ces trucs. Twitter c’est un endroit pour des gars solides, il y a beaucoup de haine. Je prends ça en rigolant. Tu ne peux pas prendre ça au sérieux. »

Fidèle à sa franchise depuis le premier jour, le Grand Blond n’a pas grand-chose à voir avec la tige de Californie même s’ils ont tous les deux des palmarès à peu près semblables. C’est peut-être d’ailleurs pour cela que le Now a voulu faire relativiser le double MVP des Finales en titre. Quand on a autant de succès sur les parquets, pas la peine de perdre du temps à répondre aux haters. Un futur Hall of Famer a quand même mieux à faire pendant l’été.

Le Dirk conseille donc à Kevin Durant de franchir un cap et de mûrir concernant les embrouilles sur les réseaux sociaux. Souvent à fleur de peau et irritable depuis son transfert, il n’avait pas hésité à utiliser de faux comptes pour répondre à ses détracteurs par le passé. Une stratégie pas vraiment payante puisque l’ancien numéro 2 de Draft s’était fait prendre la main dans le sac. Potentiellement sur le départ l’été prochain, sa situation va encore déchaîner les passions sur la toile, alors autant souffler un bon coup et déconnecter un peu pour éviter que cela prenne le dessus sur l’aspect sportif.

Source texte : NBC Sports Bay Area

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. El poiro

    30 juillet 2018 à 20 h 12 min at 20 h 12 min

    « Twitter c’est un endroit pour les gars solides. »

    L’est bien ce Dirk !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top