Celtics

Kyrie Irving est-il content d’être à Boston ? Le joueur dit oui, certains médias disent non, c’est le bordel

Kyrie Irving
Source image : NBA League Pass

C’est probablement un des dossiers les plus chauds qui devrait animer la saison à venir, surtout lorsqu’on connaît la pression qui peut croître à Boston : Kyrie Irving et les Celtics, chacun prend position avant la folie du 1er juillet 2019.

Les fans de Boston auraient probablement aimé éviter cela, mais ce sera malheureusement trop difficile d’y arriver. Récupéré l’an dernier dans le cadre du transfert d’Isaiah Thomas, Kyrie Irving s’est intégré parfaitement dans le collectif de Brad Stevens et a réalisé une belle première saison dans le Massachusetts, en progressant dans son jeu et en montrant un peu plus de leadership. Une première année appréciée par les fans, qui ont forcément eu un peu plus de mal en général avec la comm du joueur, mais cette dernière était totalement compréhensible jusqu’ici. En effet, conscient de sa situation contractuelle et ne souhaitant pas se mettre dans un corner, Kyrie a pour le moment été carré, tapant dans des réponses politiquement correctes sans donner de véritable température sur ses futures intentions. Un taf de vrai futur agent-libre, en somme. On verra en temps et en heure, on en reparlera, ce n’est pas la priorité et tout le tintouin habituel, il fallait s’y attendre et c’est très probablement ce qu’Irving répétera sur les 10 prochains mois, sachant qu’il pourra devenir agent-libre à l’été 2019. Le problème, c’est que pendant ce temps-là, tant qu’il n’affirme pas publiquement vouloir rester sur le long-terme à Boston (ce qui est compréhensible encore une fois, puisqu’il offrirait une carte de négociation à Danny Ainge), les rumeurs vont bon train et la presse de Beantown comme celle plus généralisée n’hésite pas à envoyer deux ou trois jets d’essence sur le feu du numéro 2 vert. La dernière update ? Elle vient du Boston Herald, donc difficile de faire plus local. Et autant cela peut parfois indiquer du positif, autant cela peut aussi faire grimacer pas mal de monde.

Trois agents ont indiqué au Boston Herald qu’ils s’attendent vraiment à voir Kyrie Irving devenir agent-libre l’an prochain puis quitter Boston, mais des sources connectées directement au joueur ont réitéré ces deux derniers jours que, même s’il y a du chemin à traverser entre aujourd’hui et la fin de la saison prochaine, le All-Star est satisfait du cadre chez les Celtics et a parlé du futur sur place au-delà de la saison 2018-19. Il y a aussi eu un rapport venant d’une source radio généralement crédible, selon lequel Boston aurait offert Kyrie Irving à San Antonio dans les récentes discussions de transferts autour de Kawhi Leonard. Mais des sources venant des deux franchises ont fermement indiqué que cela ne s’était jamais produit.

On laissera de côté les histoires autour de Kyrie et de Jimmy Butler, elles qui sont pour le moment plus de l’ordre de la théorie du complot à plusieurs plutôt que du palpable et citable en solo. Sans vouloir dessiner une caricature de la presse à Boston ou des confrères qui couvrent les Celtics depuis quelques temps, être un gros agent libre dans cette franchise n’est pas la même affaire que dans d’autres franchises. Les rumeurs vont bon train et l’agitation est permanente, comme on en rigole depuis un ou deux ans avec à-peu-près tous les intérieurs de la Ligue, qui devraient être récupérés par Danny Ainge selon une source proche d’un cousin du pote d’une connaissance qui a déjà parlé à ton concierge. S’il fallait dresser une ligne, aujourd’hui ? On dirait que Kyrie n’aurait aucune bonne raison de quitter Boston, sauf offre ridicule de son patron. Le coach, la jeunesse, l’ouverture à l’Est, l’histoire de la franchise, les clés du camion, tout est en place pour qu’Irving soit bien chez les Celtics et qu’il remette cette équipe tout en haut de sa conférence, Playoffs inclus. Il y a donc de quoi être confiant côté Boston. Mais encore une fois, entre la pression médiatique qui sera appuyée sur les prochains mois, la folie que le marché des agents libres nous a offert ces derniers temps, et la bague que possède déjà Kyrie et qui lui permet d’être plus cool avec son avenir, qui sait ? Peut-être que, malgré une immense saison qui attend les Celtics et leur meneur, Irving décidera finalement d’aller jouer avec ses meilleurs potes, ailleurs. Ou bien il restera, et on en profitera pour dire told you so.

Que les fans de Boston s’accrochent, car le sujet sera remis régulièrement sur la table. Kyrie Irving sera agent-libre dans un an, que va-t-il faire ? On part sur la prolongation, mais bien des choses vont se passer d’ici là…

Source : Boston Herald

1 Comment

1 Comment

  1. Tiago

    29 juillet 2018 à 11 h 22 min at 11 h 22 min

    Le pire pour moi étant fande boston serait qu’il retourne a Cleveland se qui est probable étant donné le départ de Bronbron.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top