Lakers

L’opération de Lonzo Ball s’est bien passée : maintenant on se dépêche, Papa LeBron t’attend au training camp

LaVar Ball

« Comment ça Papa LeBron ? »

Source image : YouTube

Blessé au genou, Lonzo Ball a subi ce jeudi une arthroscopie. Le type d’intervention généralement réservée aux personnes du troisième âge. Toutefois rien de très grave car le front office espère le voir sur pattes pour le training camp. Cette fois, finies les pitreries entre adolescents, Lonzo partagera la salle d’entrainement avec un certain LeBron James.

Après une saison faite de hauts et bas, un peu à l’image de sa franchise, Lonzo Ball a terminé l’année dans la All-Rookie 2nd Team aux côtés de Dennis Smith Jr, John Collins, Bogdan Bogdanovic et Josh Jackson. Sélectionné en deuxième position de la Draft 2017, le meneur régalait alors sous les couleurs de UCLA. Avec un daron star de télé-réalité et toujours prêt ouvrir sa bouche à la moindre opportunité, et souvent pour dire de la merde, Lonzo avait de la pression sur les épaules avant d’aborder la saison régulière. Souvent raillé pour son shoot à la mécanique douteuse, décrié pour son manque de caractère et d’emprise sur le jeu, le meneur s’en est plutôt bien sorti. Souvent maladroit au shoot, il a compensé par ses qualités de passes et sa vision du jeu bien au dessus de la moyenne. Souvent comparé à Jason Kidd durant son cursus universitaire, Lonzo voit plus vite que tout le monde et sait lâcher son ballon quand il le faut. La saison passée il tournait à 10,2 points et 7,7 passes de moyenne par match. Il deviendra également le plus jeune joueur de l’histoire à réaliser un triple double (19 points, 11 rebonds et 13 passes) face à Milwaukee en novembre 2017. Un record néanmoins battu depuis par Markelle Fultz. Cet été, NBC Sports rapporte que le gamin avait décidé de bosser son jump shoot et sa condition physique pour revenir au top la saison prochaine. Une bonne idée car il n’affichait un pourcentage de réussite au tir que de 36%, un chiffre trop faible pour espérer peser rapidement dans la Ligue.

Malheureusement son travail a été stoppé net par une blessure au genou. Lonzo Ball a du passer sur le billard mardi dernier et subir une chirurgie arthroscopique. Toutefois les Lakers ont tenu a rassurer tout le monde : Lonzo sera bien présent au training camp en septembre prochain. Il y retrouvera un certain LeBron James, venu pour relever un nouveau défi en Californie. Désormais plus question de rigoler avec Kyle Kuzma aux entrainements et place à la compétition.  Titulaire la saison passée, Ball aura fort à faire pour se faire une place dans le cinq de départ. En effet, les Lakers ont signé Rajon Rondo, l’ex-meneur des Pelicans rejoignant son BFF pour une saison et 9 millions de dollars. Ennemi juré du King à l’époque où il était le lieutenant de Kevin Garnett et de Paul Pierce chez les Celtics, Rajon se place pour le moment comme le favori pour être le meneur titulaire. Découvert l’année dernière et flamboyant en Summer League, Josh Hart peut également s’avérer être une alternative sérieuse au poste 1 même si le profil du garçon semble plus le diriger vers l’autre spot à l’arrière.

Dans un effectif ayant gagné en maturité avec l’arrivée de King James, Lonzo Ball va devoir prouver et mériter sa place dans le système de Luke Walton. Il sera en tout cas sûrement suffisamment remis de sa blessure pour participer au training camp Désormais, place au jeu et à la vérité du terrain. Et de toute façon, si Lonzo ne joue pas, c’est LaVar qui débarque.

Source : NBC Sports et Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top