Kings

Officiel : les Kings récupèrent Ben McLemore contre Garrett Temple, retour de l’enfant prodige à Sacramento !

Ben McLemore

La joie d’un homme qui revient dans la franchise qu’il a quitté un an plus tôt.

Source image : YouTube

Alors que l’intersaison suit tranquillement son cours, le célèbre Adrian Wojnarowski nous a gratifié d’une bombinette toute rikiki. Petit trade donc entre Kings et Grizzlies, qui voit Garrett Temple partir vers le Tennessee contre Ben McLemore, Deyonta Davis, un second tour de draft et du cash pour mettre l’essence dans le tank californien. Allez, on s’installe et on analyse tout ça.

Après un début de free agency aussi bref qu’intense, la NBA profite d’une rare période d’accalmie. C’est ce moment précis que les deux franchises de l’Ouest ont choisi pour faire quelques petites affaires. Côté Sacramento, on récupère un second tour de draft 2021, du cash et un petit million de salary cap libéré, portant leur total à 20,5 millions. Pour peut-être enfin recruter un ailier ? Une chose à la fois, faudrait quand même pas demander aux Kings de recruter avec cohérence. Parce que la vraie grande nouvelle de cet échange est le retour de l’enfant prodige à Sacramento, le grand et magnifique Ben McLemore ! Le 7ème choix de la draft 2013 avait en effet déjà passé quatre saisons dans la franchise californienne, avant de signer à Memphis pour tenter de se relancer. Mais après une saison décevante, compilant seulement 7,5 points, 2,5 rebonds et 0,9 assist, à un maigre 42% au tir, l’arrière n’avait visiblement pas en lui quelque chose de Tennessee et a été renvoyé à sa franchise d’origine. Mais que Ben se rassure. Au vu de l’état des postes 2 et 3 de Sacramento, il devrait avoir un minimum de temps de jeu, pour continuer de louper des 360° en transition. McLeplus ne viendra pas seul, puisqu’il partagera l’avion avec son équipier Deyonta Davis. Le pivot sort d’une saison sophomore que l’on pourrait qualifier de meh avec un petit 5,8 points et 4 rebonds en 15 minutes par match. Rien de foufou pour le joueur qui viendra s’ajouter à l’embouteillage du secteur intérieur des Kings : Deyonta est ainsi le septième intérieur sous contrat dans le roster californien. Bonne chance à Dave Joerger pour nous articuler tout ça.

Côté Memphis, on se félicite déjà de la très belle acquisition de Garrett Temple. Très apprécié à Sacramento, les fans et les journalistes de la franchise ont multiplié les hommages à l’annonce de son départ. Le swingman de 32 ans viendra apporter son sérieux et sa rigueur défensive au Grit and Grind que les Grizzlies tentent de réinstaurer, en plus de planter quelques tirs du parking occasionnellement. Il devrait parfaitement s’insérer dans la rotation sur les ailes, avec de grosses minutes et pourquoi pas un spot de titulaire si la mayonnaise prend bien. Et plus globalement, la franchise d’Elvis continue son bien bel été 2018. Après une saison 2017-18 catastrophique, entre changement de coach, clash avec Marc Gasol et des blessures à répétition, Memphis souhaite redresser rapidement la pente et retrouver ses 50 victoires habituelles avec le duo Gasol-Conley sur deux pattes. Alors on va quand même se calmer sur le pastis, mais force est de constater que le management est en train de faire du très bon boulot. En plus de Temple, Memphis accueille Omri Casspi, qui amène son petit shoot qui peut toujours servir, Kyle Anderson, qui ira à merveille avec le jeu demi-terrain local, et enfin et surtout le rookie Jaren Jackson Jr., qui devrait rapidement épauler Marc Gasol dans la raquette. Des petits ajouts certes, mais qui seront vraisemblablement suffisants pour faire passer Memphis de l’équipe de G-League qu’ils étaient à au moins une vraie équipe de basket cohérente à partir d’octobre. À voir si tout le monde reste sur deux jambes, mais ça n’a l’air pas tout mal cette histoire.

Un trade dans l’ensemble assez simple, qui profite globalement aux deux équipes, avec quand même un petit avantage aux Grizzlies. Ils récupèrent ainsi une nouvelle option à l’aile alors que les Kings reprennent un McLemore qui n’a jamais vraiment brillé sous leurs couleurs, et un Deyonta Davis qui viendra jouer 2 minutes par match au vu du nombre d’intérieur dans le roster.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top