Celtics

Jaylen Brown réclame le retour de Marcus Smart chez les Celtics : allez Danny, sors le chéquier maintenant

Jaylen Brown

C’est le dernier dossier à gérer pour Danny Ainge cet été, alors fais-le bien mon grand.

L’avenir de Marcus Smart chez les Celtics est loin d’être acté. Agent-libre restreint, le joueur ne s’est toujours pas entendu avec Boston, sa franchise, au sujet d’une éventuelle prolongation de contrat. La situation agace le clan de Marcus Smart mais pas seulement. Récemment, c’est son coéquipier Jaylen Brown qui est monté au créneau pour réclamer le retour du combo guard. Néanmoins, il faudra convaincre Danny Ainge de poser les sous sur la table. 

La situation de Marcus Smart chez les Celtics est au point mort. Drafté en sixième position par la franchise du Massachusetts, l’arrière capable d’évoluer sur les postes 1 et 2 s’est très vite fait une place de choix dans le dispositif de Brad Stevens. Auteur de 10,2 points, 3,2 rebonds et 4,8 passes décisives de moyenne la saison dernière, Marcus Smart apporte quelque chose qui ne peut pas réellement être chiffré. Défenseur hors pair, prêt à se sacrifier et à se jeter sur le premier ballon qui traîne, The Cobra est très vite devenu l’un des chouchous du TD Garden. Excellent défenseur passé maître dans l’art du flopping, quitte parfois à finir sur le fameux Shaqtin’ A Fool, il est très vite devenu indispensable. Ses qualités de shoot à 3-points et sa création pour ses partenaires balle en main ont également fait de lui le leader de la second unit. Dans les vestiaires, quand Marcus parle on l’écoute. Comme le montrent certaines vidéos disponibles sur la toile, il est un véritable relais de coach Stevens sur le terrain. Un gars aux coupes de cheveux extravagantes mais que ses partenaires apprécient, coucou Paul Pogba. Récemment, c’est ainsi Jaylen Brown qui a déclaré au micro de MassLive son désir de revoir Smart au camp d’entrainement et qui lui rend hommage à l’occasion de la Summer League.

« Ce qu’apporte Marcus est incomparable. Ce que Marcus ajoute à une franchise tout le monde le sait, je pense que Danny (Ainge) le sait, et j’ai l’impression que quelque chose va arriver et ça sera la meilleure solution pour les deux camps. J’adorerais jouer la saison prochaine avec Marcus Smart, et j’ai l’impression que tout le monde ressent la même chose.

Il y a deux types de joueurs. Ceux qui attendent et qui laissent le jeu se développer et attendent qu’il vienne à eux. Et puis il y a ceux qui le prennent à leur compte et qui donnent le premier la première impulsion.C’est sûr, moi et Marcus donnons la première impulsion.

Vous devez vous adressez à lui pour savoir actuellement où il se trouve. Mais je veux juste le meilleur pour lui. J’espère qu’il aura la meilleure situation pour lui et sa famille. Et je suis sûr que ça sera le cas. S’il a besoin de quoi que ce soit, il a juste à décrocher le téléphone et appeler. J’espère juste que la situation s’améliorera pour lui. »

A l’heure actuelle, les négociations sont en cours avec le General Manager Danny Ainge. Si une qualifying offer aux alentours de 6 millions de dollars la saison lui a été transmise, Smart a affiché ses ambitions salariales dès la fin de saison dernière. Pour lui ce sera 15 millions la saison et un contrat courant sur une longue durée. Pas question d’être payé moins cher que certains gars de sa cuvée de Draft comme Dante Exum. Voyant la situation stagner et les discussions entre le joueur et la franchise se tendre, d’autres équipes commencent à avancer leurs pions sur le dossier. Après l’échec de la piste Zach LaVine, les Kings étudieraient également le dossier. Actuellement à Dallas auprès de sa mère malade, la possibilité d’accepter la qualifying offer semble peu probable pour lui. Néanmoins, cela permettrait à Smart de tester le marché à l’été 2019 sans être restricted. De plus, pas mal d’équipes auront du cap-space de disponible à ce moment là.

Marcus Smart n’est toujours pas un Celtic pour 2018-19, malgré les appels du pieds de ses coéquipiers et en particulier de Jaylen Brown. En effet, Danny Ainge est dur en affaire. Le GM des Celtics est toujours réticent au moment de mettre la main à la poche et joue pour l’instant la montre.

Source: MassLive

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top