Spurs

Officiel : Dante Cunningham part chez les Spurs pour un an, parfait pour remplacer Kawhi (et pleurer du sang)

Kawhi leonard

Fin d’une ère acte 1245, rendez-vous au prochain épisode.

Source image : sportingnews.com

Si Kawhi Leonard n’a toujours trouvé de nouvelles chaussures à son pied, à San Antonio on s’active pour boucher les trous déjà présents et ceux qui devraient se former dans quelques jours ou quelques semaines. L’acquisition de la nuit va ainsi dans ce sens pour les Spurs, puisque l’on apprend que l’ailier Dante Cunningham va rejoindre la franchise cinq fois baguée pour pallier au départ de Kyle Anderson et à celui très probable du franchise player texan. Sacrée plus-value dis-donc.

C’est une obligation, on commence cette news par un message apaisant en direction de ceux, fans des Spurs notamment, qui auraient débuté leur sieste en avril et qui ne se réveilleraient que maintenant. Commençons d’ailleurs par vous annoncer que la France est championne du monde, voilà qui vous détendra peut-être un peu. Sinon ? Les nouvelles ne sont pas franchement folichonnes. Tony Parker est parti à Charlotte et cette phrase est toujours aussi bizarre à écrire, et Kawhi Leonard a annoncé il y a quelques mois maintenant vouloir… quitter les Spurs. Damned. Dissensions internes, entourage chelou, trop de non-dits et de regards de travers. Kawhi partira donc probablement très bientôt tirer la gueule dans une autre région des États-Unis et les Spurs se sont fait une raison, parce que ça va deux minutes de se traîner un boulet qui fait la tronche. Dans l’optique d’un éventuel départ, le front office de SA a donc attaqué des courses discrètes en faisant notamment revenir Marco Belinelli au bercail, et en signant un second ailier hier, en la personne de ce bon vieux Dante Cunningham. Pas la panacée mais pas Bruno Caboclo non plus, donc on va tranquillement se mettre au travail avec ce que l’on a en magasin…

Dante Cunningham rejoint en tout cas la septième franchise de sa carrière après avoir visité Portland, Charlotte, Memphis, Minneapolis, New Orleans et Brooklyn et apportera son expérience aux gamins du groupe de Gregg Popovich (Walker, Bertans, Murray), à moins que Pop ne décide conjointement avec Manu Ginobili de plonger toute la Spurs Nation dans le noir le plus complet en quittant cet été sa franchise de toujours. Le n°33 de la Draft 2009 apportera ses qualités au tir et sa défense à un groupe qui tentera d’exister et de prolonger son incroyable série de campagnes de Playoffs consécutives.

L’été est pour l’instant bien calme au rayon des arrivées côté Spurs, mais la franchise texane nous a donné l’habitude depuis très longtemps d’être toujours à l’heure à ses rendez-vous. On se gardera donc de tirer des conclusions un 17 juillet, même si la balance penche pour l’instant du côté des larmes pour les fans des Spurs. Fin d’une ère acte 1245, la suite au prochain épisode.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top