Mix

Le fiston de Nate Robinson a la même sauce que son père dans son jeu : pour toi, public !

Tel père, tel fils. Jamais une phrase facile à assumer quand on est le fiston d’un joueur NBA et qu’on veut créer sa propre voie, mais dans le cas de Nate Robinson il est difficile de ne pas voir de grosses similitudes.

Et Nyale Robinson peut s’estimer heureux, il a quand même un sacré papa pour le guider. Aujourd’hui hors du circuit pro, Nate a passé 11 merveilleuses saisons dans la Grande Ligue et y a fait connaître son nom dans le monde entier. Entre ses concours de dunks remportés (3 fois), ses initiatives géniales balle en main, son passage inoubliable chez les Bulls ou ses crossovers à tout-va dans de nombreuses franchises, Kryptonate a fait rêver un paquet de gamins et a fait en sorte que son blase soit reconnu et respecté chez tous les fans de basket qui se respectent. Du coup, en voyant son fils s’éclater sur le circuit mineur et notamment les EBC Camps, on se demandait quel type de joueur on allait observer. Un nain voulant amuser la galerie et humilier ses adversaires ? Un créateur doué et qui veut juste prendre son pied sur les parquets ? Une pile capable de shooter et faire des passes dans le dos ? Oui, oui et oui. Certes, Nyale n’a pas l’air d’avoir obtenu les mollets made in Jupiter de son paternel, mais ça on le verra peut-être un peu plus tard. Âgé de 12 ans aujourd’hui, le gamin a quand même l’air d’avoir bien pratiqué la balle avec son hooper de daron, ce qui pourrait donner naissance à un futur joueur de NBA dans la même veine que Nate. Et vu le bonheur que ce dernier nous a offert pendant dix ans, on ne vous cache pas qu’on a hâte de suivre le rejeton Robinson.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top