Lakers

LeBron James était à Las Vegas pour supporter ses nouveaux amis : alors, il lui va bien ce short ou pas ?

LeBron James

Il va falloir s’y faire.

Source image : YouTube

A l’occasion du match de Summer League opposant les Lakers aux Pistons, LeBron James est venu soutenir ses futurs coéquipiers à Las Vegas. Vêtu d’un short aux couleurs de sa nouvelle franchise, il s’agissait de la vraie première sortie de King James en tant que purple and gold. Évidemment, tous les regards étaient braqués sur celui qui a décidé le 2 juillet dernier de donner un nouvel élan à sa carrière et d’emmener ses talents d’acteur à Hollywood. Le numéro 23 a porté chance à son équipe qui s’est facilement imposée face à une équipe de Detroit faiblarde. 

Tous les projecteurs étaient donc braqués sur un seul homme hier soir, à l’occasion du quart de finales de Summer League opposant la France à l’Uruguay les Lakers et les Pistons. En effet, LeBron James a fait sa première grande apparition publique aux couleurs de sa nouvelle franchise. Casquette à l’envers vissée sur la tête pour masquer la calvitie, tee-shirt blanc et short brodé aux couleurs purple and gold, le flow du King était à son maximum. Habitués à le voir porter la tunique bordeaux des Cavaliers ou celle du Miami Heat, sa nouvelle dégaine aux couleurs des Lakers a beaucoup fait réagir les fans sur les réseaux sociaux. Durant son entrée dans l’arène, James a eu le droit à une acclamation de la foule visiblement plus emballée par sa simple présence que par le match en lui-même. Assis en courtside, BronBron est également allé saluer Brandon Ingram, lui-aussi présent pour l’occasion. Une scène qui annonce déjà la couleur pour la saison prochaine : LeBron James en maître Jedi montrant la voie à ses padawans. Pendant la partie, James n’a cessé de gesticuler, donnant ses consignes depuis le banc et célébrant par exemple le trois-points au buzzer d’Alex Caruso. Showman le LeBron. Puis pour le compte du second match opposant les Bulls à son ancienne franchise, on a eu le droit aux belles retrouvailles entre l’enfant d’Akron et son désormais ex-coach, Tyronn Lue. Pas de rancœur mais une accolade chaleureuse entre les deux hommes, champions NBA together en 2016. La belle image de la soirée. Coach de Cleveland  depuis le licenciement de David Blatt, Lue s’est exprimé sur la relation qu’il entretenait avec son ancien go-to-guy au micro d’ESPN.

 » C’était une surprise. On a discuté, on a communiqué tout l’été mais je ne lui ai pas posé ces questions. Nous sommes amis, et je respecte sa vie privée. Je respecte sa décision. On a juste parlé de basket, de la Draft… Je ne m’y attendais pas. Quand j’ai vu la nouvelle, j’étais choqué et un peu blessé mais comme je l’ai dit, on a parlé et il m’a dit que j’étais son gars préféré. Il aimait que je sois son coach. Il a aimé les quatre saisons qu’on a passé ensemble, et cette décision était uniquement pour lui et pour sa famille, alors je l’accepte. »

Sur le terrain, les Lakers ont fait le boulot et sont facilement débarrassé des Pistons 101-78. Face à une équipe trop brouillonne et pas assez appliquée sur le replis défensif, les Angelinos ont déroulé. Sélectionné en 48ème position de la dernière Draft, l’Ukrainien Sviatoslav Mykhailiuk a inscrit 19 point en 21 minutes. L’ancien des Jayhawks de Kansas a fait mal à Detroit avec son adresse extérieure. Josh Hart a aussi été inspiré. Avec 18 points en 22 minutes, l’arrière confirme les espoirs placés en lui. Il a convenablement alterné les actions individuelles et la création pour ses partenaires. Enfin, dans la raquette, Jeff Ayres termine avec 10 points et 10 rebonds même si tout le monde s’en fout. L’action de la soirée revient néanmoins à Alex Caruso. Le meneur s’est permis d’envoyer une bombe à trois points au buzzer pour clôturer le troisième quart temps. Une action de génie saluée comme il se doit par LeBron James depuis le bord du terrain.

Première sortie réussie pour LeBron James qui jouit toujours d’une popularité incroyable malgré son nouveau départ de l’Ohio. Apparu sous ses nouvelles couleurs, tout le monde attend avec impatience ses grands débuts au Staples Center. Pour l’heure place aux demi-finales de la Summer League qui opposeront donc les Cavs aux Lakers (hum) et les Blazers à Memphis.

Source: ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top