News NBA

Metta World Peace en mode Benjamin Pavard : reprise de volée, expulsion et selfie, on parle bien de basket messieurs dames

Metta World Peace

BUT DE BENJAMIN PAVARD. ÉGALISATION DE L’ÉQUIPE DE FRANCE.

Source image : Twitter FOX Sports

Loin des parquets NBA depuis désormais un an, Metta World Peace est parti se dégourdir les jambes du côté de la BIG3 League, tournoi de 3vs3 regroupant plusieurs anciennes gloires de la NBA. Et quand on vous dit « se dégourdir les jambes », ce n’est pas du tout au sens figuré.

Si vous craigniez de ne plus jamais avoir à faire avec le caractère pour le moins imprévisible de l’ex-Ron Artest, vous allez être servi. L’ancien All- Star de désormais 38 ans s’amuse tranquillement en tournoi BIG3, avec son équipe des Killer 3’s, qui compte parmi elle Chauncey Billups ou encore Stephen Jackson. Mais comme vous avez pu le comprendre assez rapidement, il s’agit d’un tournoi de 3 contre 3 de basket-ball. Une chose que Metta World Peace n’a visiblement pas assimilée, comme le montre cette séquence digne de notre Benjamin Pavard national.

LA REPRISE DE VOLÉE ET LE… l’expulsion. Faute d’être sur une pelouse contre l’Argentine, Metta World Peace a dû quitter les siens après avoir eu un petit problème technique au niveau du cerveau. L’ailier a sorti un magnifique rage-quit, s’exclamant même d’un léger et raffiné « I fuc**** quit ! », devant le regard perplexe de son coach, qui n’est autre que Charles Oakley, qui continue sa belle semaine bien pourrie. Un moment 100% signé Metta World Peace, qui raffole de ces petits pétages de câble en plein match. On parle quand même de l’instigateur principal du « Malice at the palace », sans aucun doute la rixe la plus violente et la plus honteuse de l’histoire de la NBA. Si l’épisode du jour ne lui arrive même pas à l’orteil, MWP possède toujours cette part de folie en lui, qui peut le pousser à lâcher un drop digne du Top 14 en plein match, juste parce que ça l’a saoulé. Pour couronner le tout, le joueur profite de ce retour prématuré au vestiaire pour prendre un petit selfie avec un fan, histoire de bien montrer qu’il en absolument rien à foutre.

Malgré son changement de nom, Metta World Peace ne changera jamais. Toujours capable de péter son câble, l’ailier ne va pas se gêner, même dans un match de 3vs3. Et c’est bien pour cela qu’on l’adore, tant qu’il laisse la mâchoire de James Harden tranquille.

Source texte : Twitter FOX Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top