News NBA

Jaylen Brown tire à son tour sur le one-and-done : « Si tu peux être militaire, tu peux jouer en NBA »

Jaylen Brown

Le tir à la corde, nouvelle épreuve en NBA !

Source image : Instagram

La règle du one-and-done oblige les jeunes joueurs à passer au moins une année à l’université avant de rejoindre la NBA. Sur le point d’être abrogée pour donner la possibilité aux meilleurs jeunes de passer directement de la case lycée à la case NBA, elle est au cœur des discussions actuellement. Et le jeune joueur des Celtics a montré qu’il serait un avocat redoutable en sortant une belle punchline.

Vous le savez sans doute, toucher à la fonction militaire dans le pays du freedom est très, très difficile. Il faut donc prendre des pincettes à chaque fois que l’on évoque, de près ou de loin, les soldats de la patrie. Jaylen Brown n’a pas hésité et a enfilé ses rangers pour réveiller un peu le vieux monde, au micro de Tom Westerholm, de MassLive.

« Je pense que si vous pouvez servir dans l’armée à 18 ans, vous devez être capable de jouer en NBA. Ce serait mon argument. »

Bien sûr, cela n’a rien à voir avec une attaque en règle à l’ordre militaire, mais ça a le mérite de secouer une fois de plus le cocotier des règles WTF au pays des Ricains. Et, bien souvent, la comparaison avec l’entrée dans l’armée fait surface lorsque l’on veut terrasser son adversaire. En même temps… tu conduis à 16 ans, tu peux t’engager dans l’armée à 18, jouer en NBA à 19 et arroser ton arrivée dans la Grande Ligue deux ans après, à 21 ans. On y croit. Bon, on va laisser les autres débats et s’attarder à celui qui nous intéresse le plus : l’âge d’entrée en NBA. Depuis 2006, ce n’est pas avant 19 ans et une année d’expérience en championnat universitaire que l’on a le droit de jouer dans la cour des grands. Initialement prévue pour donner plus de temps aux jeunes afin qu’ils arrivent plus matures en NBA, mais aussi pour offrir à la NCAA d’excellents joueurs, l’utilité de cette règle est désormais remise en cause pour plusieurs prétextes. D’abord, les jeunes très prometteurs pourraient se développer bien plus vite en passant directement avec les pros, en G-League pour les moins prêts, c’est la demande du syndicat des joueurs, le NBPA. Ensuite, les franchises NCAA ne veulent plus de joueurs ne restant qu’une seule saison, comme c’est le cas actuellement avec les tous meilleurs. Un changement bénéfique de la règle pour elles serait la possibilité donnée aux joueurs de pousser directement les portes de la Draft après le lycée, ou bien d’accepter de faire deux saisons avec une équipe NCAA avant d’aller en NBA. Adam Silver a annoncé que la fin était proche (Draft 2021 vraisemblablement), Jaylen Brown a donc décidé d’enfoncer le clou, lui qui était arrivé en troisième position de la Draft 2016 doit estimer qu’il était ready depuis belle lurette. Ou alors il se sent déjà vétéran (de NBA pas de l’armée), en même temps quand ton adjudant s’appelle Brad Stevens c’est facile, tu prends cinq ans d’expérience en un an de service. Coucou soldat Tatoume.

L’arrière-ailier des Celtics ne va pas se faire que des amis avec ses déclarations. Mais l’effet escompté est réussi, puisqu’on en vient forcément à évoquer l’étrangeté de la règle du one-and-done. Bon communicant, le Jaylen. Bien meilleur que Danny Ainge.

Source : MassLive

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top