Cavaliers

Les Cavs ont donc refusé Luka Doncic le soir de la Draft : c’est plus de l’amour pour Sexton, c’est de la rage

Collin Sexton

La liste des futures victimes de Luka Doncic s’allonge.

Source image : Youtube

Dans la catégorie des franchises ayant décidé de passer leur chemin concernant Luka Doncic, vous pouvez désormais rajouter les Cavs. Car si l’on savait depuis un moment déjà que les Hawks n’étaient absolument pas intéressés par le prodige slovène, on apprend aujourd’hui qu’un deal aurait pu se mettre en place entre les Faucons et les finalistes en titre, mais que ces derniers n’avaient qu’un nom en tête : Collin Sexton.

L’histoire retiendra que ce sont finalement les Mavs qui ont hérité de la pépite, mais on aura probablement un sacré paquet d’histoires à raconter sur cette soirée du 21 juin 2018. Les plus anciens (ou les mieux informés) se rappellent par exemple de l’échange entre les Mavs et les Bucks qui avait vu Dirk Nowitzki rejoindre Dallas en échange de… Robert Traylor, et c’est peut-être ce genre de story que l’on vous racontera dans vingt ans, quand le café et les clopes auront bouffé tout ou presque de notre organisme. La dernière anecdote en date à propos de la Draft 2018 concerne donc Luka Doncic, nouveau teammate de Dirk, ça c’est pour la transition, qui aurait donc bien pu se retrouver… à Cleveland, si toutefois ces derniers avaient bien voulu du Slovène. Oui mais non, car le crush des Cavs se nommait Collin Sexton, et Koby Altman ne l’aurait laissé passer pour rien au monde.

Pour rien au monde, et apparemment Luka Doncic et Kent Bazemore n’étaient encore pas suffisants. C’est Joe Varden du Cleveland Plain Dealer qui nous l’apprend, les Hawks auraient donc proposé un package pick 3 + Kent Bazemore contre le pick 8 des Cavs, histoire de se libérer du contrat d’un Bazemore qui porte bien son nom (encore 53 patates à prendre sur les trois prochaines saisons) et de se laisser une chance de récupérer un prospect solide en 8. Le front office de la franchise de Georgie s’attendait peut-être à réussir son coup mais c’était donc sans compter sur l’amour inconditionnel des Cavs pour Collin Sexton, puisque c’est sur l’ancien meneur d’Alabama et personne d’autre qu’Altman avait jeté son dévolu. Un choix qui s’avèrera peut-être payant, l’avenir nous le dira, et le meneur de poche a en tout cas commencé son opération séduction avec quelques cartons en Summer League.

Les Suns n’en ont pas voulu, les Kings n’en ont pas voulu, les Grizzlies ne semblaient pas en vouloir et ce sont désormais les Cavs qui s’ajoutent à la liste des franchises que Luka Doncic désirera saigner dès sa saison rookie. Dédain américain ou trop grosse hype de notre part on ne le sait pas encore, mais le MVP de l’Euroleague ne faisait en tout cas pas l’unanimité au soir de la Draft. Allez, vengeance incoming.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top