Celtics

Brooklyn et Memphis pensent à un sign-and-trade pour Marcus Smart : problème, Danny Ainge est relou

Marcus Smart

Ça commence à traîner un peu cette affaire.

Source image : Youtube

La free agency est désormais bien entamée mais Marcus Smart n’a toujours pas rempilé chez les Celtics. Le leader de la second unit de Boston attend ainsi toujours une offre digne de ce nom de la part de son front office. De son côté, le General Manager, Danny Ainge joue la montre et la situation du combo guard commence à attirer d’autres franchises opportunistes. Memphis et Brooklyn notamment se pencheraient sérieusement sur le dossier.

La situation contractuelle de Marcus Smart est au point mort. Malgré une nouvelle saison solide sous les couleurs des Celtics le combo guard n’a toujours pas été prolongé par sa franchise. Sélectionné en sixième position de la Draft 2014, Smart est actuellement restricted free-agent. Malgré ses statistiques à hauteur de 10,2 points, 3,5 rebonds et 4,8 passes décisives qui peuvent paraître quelconque à première vue, les vrais observateurs savent que tout n’est pas forcément quantifiable dans le haut niveau. Redoutable défenseur et energizer de la second unit, il se serait pourtant bien vu poursuivre l’aventure chez les Celt’s. Bien qu’il n’ait que trois ans d’expérience dans la Ligue, il s’est très vite imposé comme un leader vocal et un véritable relais du coach Stevens. Le pitbull souhaiterait prolonger l’aventure contre un contrat de quatre ans et 15 millions de dollars la saison, des exigences pas vraiment en accord avec le GM Danny Ainge, qui ne lui a soumis pour l’heure qu’une simple qualifying offer. Si Smart l’accepte, il sera agent-libre non-restreint l’été prochain. Ce choix de jouer la montre serait motivé par les potentielles prolongations de Kyrie Irving et de Jaylen Brown l’été prochain. Nul doute que les deux joueurs demanderont bientôt un sacré pactole à la franchise du Massachusetts. Danny Ainge a récemment affirmé auprès du Boston Sports Journal qu’il faisait attention aux finances des Celtics mais qu’ils allaient à coup sûr être amenés à payer la taxe de luxe. Toutefois, même s’il ne communique pas beaucoup sur le sujet, il a également confié que le dossier Marcus Smart restait sa priorité numéro un.

Actuellement à Dallas auprès de sa mère malade, Smart commence néanmoins à attirer les convoitises. NBC Sports rapporte par exemple que les Kings seraient prêt à faire une offre pour le combo guard après avoir manqué Zach LaVine. La possibilité d’un sign-and-trade prend également de l’ampleur ces derniers jours. Brooklyn et Memphis sont ainsi venu aux renseignements auprès des Celtics. La piste new-yorkaise semble assez sérieuse puisque selon Jordan Schultz de Yahoo Sport, les Nets se seraient déjà entretenus avec le camp Smart. L’hypothèse d’un back-court avec Spencer Dinwiddie pourrait être excitante, pas de vanne. Toutefois, on se demande alors quel genre de contrepartie pourrait intéresser Danny Ainge…

L’avenir de Marcus Smart est loin d’être acté. Si Boston reste dans la course et affirme vouloir garder son chien de garde, Marcus commence à se poser des questions et des envies d’ailleurs apparaissent logiquement. Après avoir prolongé Aaron Baynes, signer Smart reviendrait à payer la luxury tax et le seul moyen de la contourner reste la mid-level exception, mais pas sûr que l’ancien étudiant d’Oklahoma State ne soit prêt à faire les mêmes concessions qu’un certain DeMarcus Cousins.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top