Lakers

LeBron James a bien signé son contrat chez les Lakers : c’est parti pour 4 années de folies

lebron james
Source image : @Lakers

Après avoir déposé la plus grosse bombe de l’année il y a une semaine en annonçant son arrivée chez les Lakers, LeBron James est sorti de l’ombre pendant quelques minutes, histoire de signer officiellement son contrat : ceux qui ont du mal à le réaliser, c’est bel et bien fait.

Oui, LeBron James jouera bien avec le maillot des Lakers la saison prochaine, et très probablement les trois suivantes. Oui, cette phrase a encore du mal à passer pour de nombreux observateurs, qui n’arrivent pas à mettre la silhouette du joueur dans la tunique de Los Angeles. Il faut dire que, tant qu’on n’aura pas vu d’images en direct de LeBron avec du jaune et du violet sur lui, cela paraîtra toujours et encore irréel. Mais un premier pas vers la réalisation de ce déménagement était la signature du contrat, celui sur lequel BronBron et les Lakers se sont mis d’accord : 153 millions sur 4 ans, photo à l’appui ci-dessous, c’est désormais officiel. Pas de DeAndre Jordan move, pas de grosse hésitation et de panique suivie par un enfermement total sur une île obscure, LeBron sait ce qu’il fait et veut créer une nouvelle page épique dans sa carrière. L’objectif, s’il n’est pas encore publiquement avoué, est assez obvious. Remettre une franchise mythique comme celle des Lakers sur le toit de la NBA, devenir le premier joueur de l’histoire à être trois fois MVP des Finales dans trois franchises différentes, et ponctuer une incroyable carrière avec un titre sur le toit du marché le plus gros des States avec New York. Ce qui fait beaucoup de choses à accomplir, et comme on a pu le voir avec le recrutement de Magic Johnson et Rob Pelinka rien n’est assuré pour la saison prochaine, mais c’est bien du temps que LeBron a décidé de se donner à Los Angeles et c’est ce qu’il a voulu certifier en signant son contrat ce lundi.

Une nouvelle ère démarre donc à Los Angeles, une qui va s’accélérer de façon assez violente dès le prochain camp d’entraînement. Vous pensiez que la folie autour des Lakers était barbante à l’heure actuelle ? Accrochez-vous, car la suite risque d’être encore plus intense. Dès les premiers gestes et premières déclarations de LeBron sous un maillot des Lakers, l’attention sera portée sur lui et le reste ne sera que broutille pour les yeux. Cette pression médiatique, c’est un obstacle que James a su négocier chaque année pour éviter d’en faire un ennemi, sauf que du monde sera autour de lui dans son vestiaire et tout le monde n’aura pas la même capacité à faire avec ce cirque quotidien. Luke Walton, en premier, va probablement vivre l’année la plus dense de toute sa vie. Rondo, McGee, Lance, Kuzma, Ingram, Lonzo et compagnie, même chose. Si le produit sur le terrain sera in fine ce qu’on attendra le plus pour pouvoir se donner une vraie impression du potentiel que ces Lakers ont, c’est ce qu’il y aura autour qui va rendre la saison prochaine aussi intrigante. Comment réagir après chaque défaite ? Et s’il y a une série de défaites ? Ou des blessures ? Ce que les fans du Staples Center ont vécu avec Kobe était déjà assez costaud, en terme de pression médiatique et de capharnaüm quotidien. Mais c’est clairement à un level de pression supérieur que ces Lakers vont devoir évoluer, quand on voit la caravane de photographes, journalistes et cameraman que LeBron traîne derrière lui. Une nouvelle page s’ouvre aujourd’hui.

S’il a prévu de rester éloigné de la planète basket pendant encore trois grosses semaines, LeBron James sait ce qui l’attend à l’automne. Entre conférences de presse à 50 micros, émissions de télé H24 et critiques puissantes dès la moindre galère, les Lakers entrent officiellement dans une nouvelle ère. Buckle up.

Source : Klutch Sports

1 Comment

1 Comment

  1. chutney65

    10 juillet 2018 à 10 h 04 min at 10 h 04 min

    LeBron qui va évoluer dans une équipe avec des têtes de lard comme Rajon Rondo et Lance Stephenson, ça me laisse plutôt sceptique …. :)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top