Lakers

Kobe Bryant prêt à aider le King à triompher aux Lakers : « LeBron fait partie de la famille maintenant »

LeBron James Kobe Bryant

Paye ta famille de tueurs !

Source image : NBA League Pass

Prenant son rôle d’hôte très au sérieux, Kobe Bryant a accueilli LeBron James à bras ouverts en Californie. Les deux monstres se sont toujours respectés, mais la venue du King dans sa ville semble faire entrer celui-ci dans le cercle des intimes de Kobe… et des légendes des Lakers. Bien que tout soit encore à écrire pour BronBron.

On le savait tous depuis plus d’une semaine mais c’est désormais officiel, LeBron James sera un joueur des Los Angeles Lakers, potentiellement pour les quatre années à venir, comme indiqué dans les termes de son contrat. Un tremblement de terre qui a bousculé la NBA mais également toute la planète du sport. Et nombreux sont ceux qui ont pensé à Kobe Bryant à l’annonce de l’arrivée de Bron à Los Angeles. Sa ville, sa franchise, dans laquelle il a joué toute sa carrière et écrit sa légende : vingt saisons disputées, quinze campagnes de postseason au compteur et cinq titres remportés. On se disait que le Black Mamba allait mal le prendre, un cyborg venait déjà lui succéder dans la lignée des GOAT de la franchise, seulement deux ans après sa retraite. Il aurait au moins pu attendre le Hall of Fame 2019, merde ! Mais non, plus important que les hommes, ce qui compte c’est l’institution Lakers, et Kobe s’est bien chargé de le rappeler à Mike Trudell, reporter des Lakers, lorsqu’il lui a demandé s’il avait parlé à LeBron depuis son arrivée.

« Ouais, ouais, je lui ai parlé hier [le 1er juillet, ndlr] et je lui ai juste dit ‘Bienvenue mec’. C’est fou car nous avons joué ensemble dans plusieurs équipes olympiques et nous nous sommes côtoyés à l’occasion du All-Star Game ou ce genre de choses, et nous avons toujours évoqué le fait qu’on pourrait se réunir pour travailler ensemble, mais ça ne s’est jamais matérialisé car j’avais mes affaires à L.A., et lui faisait son truc de son côté à Cleveland et Miami. Mais maintenant, il fait partie de la famille. Pas vrai ? Donc je suis prêt à lui donner tout ce dont il a besoin. Quand je suis venu ici, Magic [Johnson] a fait la même chose pour moi. Kareem [Abdul-Jabbar] a fait la même chose pour moi et tous les autres gars aussi. Il fait partie de la communauté maintenant. Donc tout ce dont il a besoin de ma part, je suis là pour lui et sa famille, et ce n’est que de l’amour. Je suis vraiment, vraiment enthousiaste. »

Rien à dire, le serpent sait aussi bien se faufiler entre les micros qu’entre les défenseurs. On sent que chacun de ses mots est pesé, les scandales, très peu pour M. Bryant. Loin de nous l’idée que le joueur mythique de la franchise purple and gold mente ouvertement et qu’il renverrait bien LBJ sur son banana boat, mais on imagine qu’il se chargera toujours de montrer que c’est encore lui le patron dans sa ville. Mon poto James vient, c’est cool, on va enfin pouvoir regarder des matchs en mai, chose qui n’était plus arrivé depuis la saison 2012-13 pour les gens du Lac. Mais pour être définitivement adopté par la communauté, il va falloir « trouver le moyen de gagner des titres« , comme Kobe avait envoyé à BronBron dans les médias en juin.

On choisit ses amis mais on ne choisit pas sa famille. Magic Johnson a fait un sacré pari en réunissant LeBron James, Rajon Rondo et Lance Stephenson sous la même tunique. Il ne faudrait pas que Kobe vienne mettre son grain de sable en plus, car la belle machine deviendra rapidement incontrôlable pour le jeune coach Luke Walton (38 ans), qui pourrait avoir du mal à se faire respecter, lui qui a été drafté la même année que Bron. Jusqu’ici tout va bien dans le meilleur des mondes, mais LeBron se sait extrêmement attendu et ne devra pas décevoir la légende des Lakers, la suite dans le prochaine épisode des Anges.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top