Pistons

Officiel : Zaza Pachulia rejoint les Pistons, l’âme de Bill Laimbeer est ressuscitée !

bill laimbeer
Source image : YouTube

Que peut-il y avoir de plus « Pistons » que l’arrivée de Zaza Pachulia à Detroit ? L’homme le plus adoré de toute la Ligue a décidé de signer dans le Michigan pour une saison, ça sent le bon coup à 8 kilomètres…

Sacré Zaza. Même quand les choses ne vont pas dans son sens, il arrive à rebondir au bon endroit. Ces deux dernières années, on avait vu l’intérieur jouer des coudes à Golden State après une pige réussie à Dallas. Toujours aussi intense, solide sur ses écrans, borderline avec ses adversaires et prêt à tout donner pour la gagne, Pachulia avait malheureusement dû voir son temps de jeu chuter chez les Warriors pour des raisons assez simples. L’intégration de Jordan Bell, les solides minutes de JaVale McGee, le boulot de David West et l’émergence de Kevon Looney, autant d’arguments compréhensibles et qui imposaient au pivot de connaître son plus faible temps de jeu en moyenne depuis quasiment dix ans. Cerise sur le gâteau, avec seulement 26 minutes jouées pendant les Playoffs, Zaza était au premier rang pour bouffer du popcorn. La deuxième bague consécutive a certes fait plaisir au Géorgien, mais à seulement 34 ans et avec encore pas mal de fioul dans le réservoir, Pachulia ne voulait pas passer ses dernières années professionnelles à jouer au spectateur de luxe. Jouer, se donner, encadrer des jeunes et pourquoi pas retrouver la vingtaine de minutes de jeu en moyenne, telles étaient les priorités pour un vétéran qui voulait se sentir utile. Les Pistons ont donc senti la bonne affaire et ont appelé le Géorgien pour voir s’il était chaud à l’idée de débarquer dans le Michigan. Ce dernier a dit oui, pour une saison à 2,4 millions de dollars.

L’arrivée de Zaza entraîne aussi un départ, celui d’Eric Moreland. Pourtant intéressant dans le secteur intérieur, le marsupial n’a cependant ni l’expérience ni la roublardise de Pachulia, qui sera ravi à l’idée de donner des leçons avec Jose Calderon en partenaire. Les Pistons n’avaient pas une énorme flexibilité cet été, avec de grosses dépenses déjà gérées sur les fortes têtes (quasiment 75 millions sur le trio Griffin-Drummond-Jackson la saison prochaine), mais le management a réussi à réaliser quelques jolis moves dans un mouchoir de poche. En tant que pivot remplaçant, Zaza pourrait avoir un rôle important dans la rotation des Pistons. Le rythme de jeu plus lent de l’Est (et tout simplement plus lent dès qu’on quitte les Warriors) le ravira et la concurrence à son poste ne sera pas folle à Detroit, ce qui pourrait permettre au géant de faire partie d’un banc discipliné et rigoureux la saison prochaine. Jon Leuer, Langston Galloway, Ish Smith, Jose Calderon et un des deux ailiers (GRIII – Stanley), c’est pas tout mal pour une équipe souhaitant retrouver les Playoffs dès que possible. Il fallait, quoi qu’il en soit, que les Pistons trouvent un taulier capable de reprendre le rôle d’Anthony Tolliver, non pas dans le jeu mais plutôt dans la vie de groupe. Autant dire qu’avec Pachulia à Detroit, tout le monde sera bien à l’heure à l’entraînement.

Très discrètement, les Pistons réalisent un été assez solide et se positionnent de manière intéressante pour mettre le bordel dans la Conférence Est. Si Dwane Casey se débrouille bien, Detroit pourrait soûler pas mal de franchises dans quelques mois. Avec Pachulia dans le groupe, c’est déjà quasiment garanti.

Source : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top